Simplification des bilans intermédiaires : accord de la ministre et des syndicats

Lors d’une entrevue le 26 novembre 2012, la ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Mady Delvaux-Stehres, et les représentants des syndicats SEW/OGBL et SNE/CGFP ont échangé sur les outils d’évaluation et le plan d’études à l’enseignement fondamental.

La ministre et les syndicats se sont mis d’accord sur la nécessité d’adapter et de simplifier les bilans intermédiaires utilisés aux cycles 2 à 4 afin d’en améliorer la lisibilité pour les parents et les élèves. La ministre a tenu à rappeler dans ce contexte que la documentation de la progression des apprentissages est inscrite dans la loi de 2009, et que toute adaptation des bilans intermédiaires devra en tenir compte.

La ministre a également accepté de préciser, pour chaque socle de compétences défini dans le plan d’études, les connaissances indispensables à son acquisition.

Au cycle 4, les sciences naturelles, la géographie et l’histoire, actuellement regroupées dans un domaine d’apprentissage, seront à nouveau évaluées séparément.

Ensemble la ministre et les syndicats ont décidé de continuer et d’approfondir la discussion lors de séances de travail fixées aux 4, 13 et 20 décembre prochains. Au cas où les deux parties réussiront à se mettre d’accord sur un modèle de bilan adéquat, les changements afférents seront communiqués au 3e trimestre de l’année scolaire en cours.

  • Mis à jour le 28-11-2012