Dialogue structuré européen avec la jeunesse

Les ministres européens de la jeunesse changent les règles du dialogue structuré européen avec la jeunesse

Depuis 2010, le dialogue structuré européen avec la jeunesse permet aux jeunes de s’associer aux débats politiques européens et de dialoguer avec les décideurs. Le dialogue se fait par cycles de 18 mois ; dans les États membres, il a lieu lors de consultations nationales ; au niveau européen, lors de conférences européennes de la jeunesse. À l’issue de chaque cycle, les conclusions sont soumises au Conseil des ministres de la jeunesse, qui décide de les intégrer ou non dans les textes discutés.

Lors du Conseil des ministres européens de la jeunesse le 22 mai 2014, les ministres ont décidé de changer les règles du dialogue européen avec la jeunesse, à la lumière des expériences des trois premiers cycles qui se sont tenus entre 2010 et mi-2014.

Les changements consistent notamment à :

  • simplifier le processus du dialogue en réduisant le nombre de consultations qui sont organisées. Désormais, les consultations ne seront plus organisées tous les six mois, mais seulement une fois par cycle de 18 mois ;
  • les trois étapes de six mois qui composent chaque cycle de dialogue structuré auront désormais des objectifs distincts. La première phase permettra de dégager une compréhension commune du thème de dialogue. La deuxième phase consistera en une très large consultation des jeunes en Europe. La 3e phase détaillera les résultats de la consultation pour examiner quelles propositions pourront effectivement être incluses dans les documents politiques du Conseil ;
  • entre la 2e et la 3e phase, les résultats des consultations seront soumis pour discussion aux ministres européens de la jeunesse, qui pourra se prononcer sur les propositions formulées. Les conclusions du Conseil serviront ensuite de point de départ pour la 3e et dernière phase du processus ;
  • les ministres se sont engagés à informer plus clairement les jeunes sur la manière dont leurs propositions ont pu ou n’ont pas pu être prises en compte.

Les ministres ont défini également le sujet du 4e cycle de dialogue structuré européen, qui couvrira la période de juillet 2014 à décembre 2015 : il sera dédié au « youth empowerment ». Le sujet permettra de traiter deux aspects particuliers, à savoir l’accès des jeunes à leurs droits et leur participation politique.

Ce cycle sera très important pour le gouvernement luxembourgeois dans la mesure où il lui appartiendra de le clôturer lors de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne en 2015.

  • Mis à jour le 28-05-2014