Bouillon de culture à l'école

20140919_141820À l’issue de la remise du prix « Kinder zum Olymp ! » à la pièce ID - LA POUPÉE BLEUE à Berlin, le week-end dernier, le CarréRotondes recevait pour sa conférence de presse le 24 septembre le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse Claude Meisch et la ministre de la Culture Maggy Nagel pour rappeler l’importance d’une intégration adéquate de la culture au sein du milieu éducatif et pour discuter des moyens efficaces pour y parvenir.

« Bevor wir wirklich Könner und Meister sind, müssen wir ermutigt werden überhaupt uns zu vertrauen, und wir müssen probieren dürfen. Wir brauchen Menschen die uns stützen, ein Vorbild geben, die unsere Ideen - die Kinder-Ideen - mit den Ideen von Erwachsenen verbinden, und Schritt für Schritt entwickelt sich was » - Joachim Gauck (19.9.2014, Berlin).

Le président fédéral allemand Joachim Gauck - parrain du concours « Kinder zum Olymp ! » - a souligné lors de la remise du prix « Kinder zum Olymp ! » que « pour devenir spécialiste dans un domaine, il faut oser avoir confiance en soi, et chacun devrait avoir le droit d’expérimenter », avant d’ajouter qu’il est nécessaire d’être entourés de « personnes qui nous soutiennent, qui sont pour nous des exemples et qui aident à combiner les idées des jeunes et celles des adultes, pour ensemble, développer un projet solide ».

Ses paroles font écho aux objectifs fixés par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et le ministère de la Culture pour permettre aux jeunes - en particulier aux lycéens issus du régime préparatoire - de s’épanouir pleinement à l’école grâce aux arts et à la culture. Les ministres Claude Meisch et Maggy Nagel se sont réunis au CarréRotondes avec une délégation de responsables et participants du projet ID dont bon nombre d’enseignants et en présence de la presse nationale pour parler des dispositifs mis en œuvre pour ce faire.

Après une introduction du directeur du CarréRotondes Robert Garcia, la pédagogue du théâtre Linda Bonvini est revenue brièvement sur la genèse de la pièce ID - LA POUPÉE BLEUE. En février 2013, TRAFFO montait en collaboration avec l’Inecc, le Centre culturel régional Dudelange opderschmelz, le Cube521 de Marnach, une équipe de douze artistes et 85 élèves de 7 lycées luxembourgeois LA POUPÉE BLEUE dans le cadre de la 4e édition du projet participatif ID. Le spectacle librement inspiré du classique de Friedrich Schiller, « Les Brigands » (1782), dans une mise en scène contemporaine de Milla Trausch combinait théâtre, musique, chant, danse, cirque et rap.

La récompense et la reconnaissance au-delà des frontières luxembourgeoises attribuées à ce projet ne doivent en aucun cas être perçues comme une fin en soi. Elle lève le voile sur ce que peut être une collaboration fructueuse entre les écoles et le milieu culturel. La culture à l’école permet d’exploiter et de mettre en valeur les potentiels et talents des jeunes dans un système éducatif traditionnel, comme l’a indiqué Laura Graser, responsable du programme TRAFFO au CarréRotondes. Depuis 2008, le CarréRotondes et le ministère de l’Éducation nationale coopèrent pour sensibiliser spécifiquement les classes du régime préparatoire à la culture. Par ce biais les élèves auront un accès privilégié à la culture et découvrent de nouveaux moyens d’expression et acquièrent des outils d’interprétation critique du monde qui les entoure. Cet apprentissage passe par des ateliers et projets participatifs (ID, RAP MARATHON) qui, au fil des années, se sont imposés comme véritables piliers d’une saison.

Bouillon de culture à l'écoleLe nouveau programme gouvernemental insiste sur le rapprochement entre les institutions culturelles et les établissements scolaires et le soutien de projets de collaboration entre classes préparatoires et instituts culturels. Afin de faciliter l’accès des enfants et des adolescents à la culture et à la création, tant du point de vue du spectateur que de celui du participant actif, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse Claude Meisch a rejoint le président fédéral allemand Joachim Gauck en insistant sur le fait que tout projet - artistique ou autre - de qualité se nourrit d’idées nouvelles et innovantes. Ce goût de l’expérimentation devrait selon lui, être davantage cultivé dans les écoles. Avant d’ajouter que tout problème de société ne saurait être résolu autrement que par des idées créatives. Claude Meisch a également souligné l’impact bénéfique et valorisant que les activités culturelles ont sur les élèves en difficultés scolaires : elles leur redonnent confiance et leur permettent de renouer avec les apprentissages en montrant à soi-même comme aux autres ce dont ils sont capables.

La ministre de la Culture Maggy Nagel, présente lors de la cérémonie de remise des prix à Berlin a, quant à elle, tenu à remercier le CarréRotondes et l’équipe TRAFFO pour le travail effectué auprès des jeunes ces six dernières années, et s’est réjouie de constater à quel point des projets culturels et éducatifs de qualité, reconnus à l’étranger, peuvent naître d’une bonne entente entre milieux culturels et éducatifs. La ministre entend d’ailleurs mener une politique culturelle qui va dans le sens d’une inclusion totale des élèves dans la vie culturelle, précisant que de la maternelle au lycée, tous ont des talents qu’il est nécessaire de développer.

  • Mis à jour le 24-09-2014