Promouvoir le multilinguisme au sein de la Grande Région : Corinne Cahen et Claude Meisch en visite officielle en Sarre

La disparition des barrières linguistiques et le bilinguisme généralisé permettraient de renforcer l’identité et la cohésion au sein de la Grande Région.

C’est ce que Annegret Kramp-Karrenbauer, Ministre-Présidente de la Sarre, Corinne Cahen et Claude Meisch ont constaté lors d’une visite officielle, le 2 octobre 2014, des deux ministres luxembourgeois en Sarre.

« Promouvoir le multilinguisme chez les enfants dès leur plus jeune âge est fondamental pour améliorer leurs chances d’avenir », a insisté Corinne Cahen, qui a présenté le projet du gouvernement luxembourgeois d’introduire l’apprentissage du luxembourgeois et du français au niveau des crèches.

Annegret Kramp-Karrenbauer a pour sa part présenté la « stratégie France » de la Sarre, un programme ambitieux de scolarisation bilingue allemand/français, qui a l’ambition de faire de la Sarre d’ici 2043 le premier Land allemand plurilingue. Les deux ministres luxembourgeois ont pu se rendre compte de la réalité sur le terrain au Deutsch-Französisches Gymnasium (lycée bilingue allemand-français) à Sarrebruck.

À la fin de l’entrevue, Corinne Cahen et Claude Meisch se sont rendus au Centre d’accueil pour demandeurs de protection internationale de Lebach. « Au niveau de l’accueil de réfugiés aussi, la coopération et l’échange d’expériences au sein de la Grande Région sont fondamentales et il convient de les développer», a affirmé la ministre luxembourgeoise. Elle a expliqué que le Luxembourg était un « pays accueillant », puisqu’il figure parmi les trois Etats membres de l’UE qui accueillent le nombre le plus élevé de demandeurs d’asile par habitant. Lors des discussions, Corinne Cahen a surtout insisté sur le problème des réfugiés mineurs et sur l’importance de la scolarisation pour permettre une intégration réussie.

  • Mis à jour le 03-10-2014