9e Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité

20150130_110527Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a assisté, le 30 janvier 2015, à l’ouverture officielle de la Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité, au Forum Campus Geesseknäppchen, en présence de nombreux invités du monde politique, éducatif et associatif ainsi que d’élèves des classes de 4e/3e et de 10e/11e de différents lycées.

La Journée de la mémoire 2015 est la 9e journée organisée par le ministère de l’Éducation nationale ; elle s’adresse aux enseignants et élèves de l’enseignement secondaire et secondaire technique. Le but est de mettre les jeunes en garde contre les dangers de l’intolérance, de la haine raciale et de l’ignorance. Elle contribue ainsi à les rendre conscients de leurs responsabilités dans un monde de plus en plus complexe et à les éduquer au respect des droits de l’homme.

L’édition 2015 est placée sous le thème "Shoah et bande dessinée : idée incongrue ou innovation pédagogique ?". Les activités 2015 sont organisées en étroite coopération avec le Mémorial de la Shoah de Paris, l’Athénée de Luxembourg et le Lycée technique des Arts et Métiers.

Elles portent sur trois volets :

  • une formation continue pour enseignants (29 janvier) ;
  • le travail avec les élèves des classes de 4e/3e et de 10e/11e de l’enseignement secondaire et secondaire technique (30 janvier) ;
  • une exposition de 20 panneaux, installée à l’Athénée de Luxembourg et accessible au public jusqu’au 12 février

Lors de la cérémonie d’ouverture, les invités ont assisté à la présentation du concept pédagogique du Mémorial de la Shoah et à un exposé sur le sujet tenu par Monsieur Alban Perrin, coordinateur de la formation, Madame Caroline François, chargée des expositions itinérantes et Madame Marini Bambi, coordinatrice des ateliers pédagogiques.

  • Mis à jour le 30-01-2015