Table ronde sur l’abaissement de l’âge du vote

150415-meisch-age-voteLe 15 avril dernier, la Conférence générale de la jeunesse au Luxembourg  (CGJL) a organisé une table ronde consacrée à la question du référendum sur l’abaissement de l’âge du vote de 18 à 16 ans.

Dans son introduction, la politologue autrichienne Eva Zeglovits a expliqué la manière dont l’abaissement de l’âge du vote en Autriche fut accompagné d’un programme d’éducation à la citoyenneté qui permit de renforcer les compétences démocratiques des jeunes. En conséquence, l’âge de vote à 16 ans est entré dans les mœurs dans ce pays.

Lors de la table ronde, le Professeur Helmut Willems (Université de Luxembourg), Charles Margue (TNS-Ilres), Alex Bodry (président du groupe socialiste à la Chambre des Députés), Marc Spautz (président du Parti social-chrétien), Gina Arvai (CGJL/Jonk Gréng) et Luc Ramponi (CGJL) ont échangé des arguments pour et  contre cette question importante pour les jeunes au Luxembourg.

Dans ses conclusions, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a insisté sur l’omniprésence du phénomène politique dans nos vies quotidiennes, sur l’importance de bien préparer les jeunes à saisir les enjeux politiques et à développer leurs propres opinions et vision du monde. Il a souligné l’importance de l’éducation à la citoyenneté et partagé ses réflexions quant à la création d’un centre de référence dans ce domaine.

  • Mis à jour le 22-04-2015