Le nourrissage culturel en action au Lycée du Nord

Vidéo

Le 10 juin 2015, le Lycée du Nord à Wiltz a ouvert à la presse les portes de sa classe expérimentale, la « classe Boimare ». Celle-ci forme l’une des déclinaisons du programme transfrontalier, « La culture au service de la réussite » (2013-2015), que le ministre Claude Meisch a présenté lors de sa visite à la Kulturfabrik le 21 mai dernier.

« La culture au service de la réussite », cofinancée par le programme européen Comenius regio, démontre comment le support culturel permet à des élèves dits « résistants » aux apprentissages de dépasser leurs peurs et leurs blocages. Il se déroule avant tout dans la salle de classe, grâce à une méthode simple mais aux effets formidables : le nourrissage culturel, pratique mise au point par le psychopédagogue français Serge Boimare. Le nourrissage culturel,  « C’est la lecture à haute voix de mythes et de contes faite quotidiennement aux enfants en difficulté. Ce nourrissage traite de préoccupations capitales pour ces enfants, donne une forme, une image à leur pensée. Ils peuvent alors s’appuyer sur leur monde interne pour commencer à penser. On trouve donc le moyen de les intéresser en répondant à leur curiosité primaire » (S.Boimare). 

Au Lycée du Nord, les 9 élèves de la 7e modulaire (régime préparatoire) s’enrichissent ainsi tous les jours de 45 mn de nourrissage, soit dans le cours de culture générale soit dans les cours de langues. Durant 6 semaines, ces lectures se font autour d’un thème choisi par un enseignant de l’équipe pédagogique (l’endurance actuellement), lequel sert également à rendre plus concrets les autres apprentissages.

La séance se déroule en 3 temps :

  • 15 minutes de lecture à haute voix d’un texte littéraire faisant le lien avec les questions humaines fondamentales. Le 10 juin, l’enseignante a captivé ses élèves avec  « Zwerg Nase », de Wilhelm Hauff ;
  • 15 mn de débat autour du texte, familiarisant les enfants avec les mots, les idées, la structuration de la pensée, une démarche critique et analytique les aidant à (re)construire la confiance en soi ;
  • 15 mn de transfert à l’écrit, ce jour-là sur le concept de temps, qui s’était dégagé au cours des échanges.

Le Lycée du Nord, satisfait des premiers effets très positifs (mis en évidence par des évaluations comparées avec un groupe témoin composé d’autres élèves de 7e modulaire), a fait le choix de poursuivre avec cette classe pour les deux années à venir et d’étudier les formes d’une extension de l’expérience, a témoigné l’attachée à la direction en charge du régime préparatoire.

Les résultats du programme « La culture au service de la réussite » ainsi que les différents ateliers réalisés dans les 6 établissements parties prenantes feront l’objet d’une conférence-débat ouverte à tous le 8 juillet 2015, à 17h00, à la Maison du Savoir, à Esch-Belval.

  • Mis à jour le 15-06-2015