Améliorer la transparence, impliquer davantage les parents : vers une procédure d’orientation adaptée

1Lors d’une conférence de presse le 20 juillet 2015, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a présenté les résultats de la procédure d’orientation de l’école fondamentale au lycée en 2014-2015. Il a également exposé les modifications que le ministère entend apporter à la procédure actuellement en vigueur.

5119 élèves orientés au lycée en 2014-2015

À la fin de l'année scolaire 2014-2015, 5119 élèves ont été orientés: 35,3% vers une classe de 7e de l'enseignement secondaire ; 47,0% vers une classe de 7e de l'enseignement secondaire technique ; et 16,7% des élèves vers le régime préparatoire de l'enseignement secondaire technique. Le taux des élèves orientés vers le préparatoire reste préoccupant, en dépit d’une légère baisse (de 0,9%) par rapport à 2013-2014

Pour 81,8% des 5119 élèves orientés en 2014-2015, l’avis des parents et la décision des conseils d’orientation ont concordé. Au total, 260 élèves se sont présentés à une épreuve d’accès pour être admis à la voie pédagogique de leur choix. Moins de 5% ont réussi cette épreuve.

Méi Transparenz. Manner Opwand. Besser Berodung. Gedeelte Responsabilitéit.
Vers une procédure d’orientation adaptée

« Alléger la procédure d’orientation et la rendre plus transparente, responsabiliser davantage les acteurs impliqués » : tels sont les objectifs qui nous amènent à adapter la procédure actuellement en vigueur » a expliqué le ministre Claude Meisch. « Nous devrons également répondre aux défis de  changer l’orientation par l’échec en une orientation positive, d’assurer une plus grande cohérence entre l’enseignement fondamental et l’enseignement secondaire et de mieux tenir compte des spécificités de l’offre scolaire lors de l’orientation ». 

Les parents associés plus tôt : le premier échange sur les perspectives d’orientation avancé au cycle 4.1. 

Prévu au cycle 4.2. dans la procédure actuelle, le premier échange sur les perspectives d’orientation de l’enfant sera avancé. L’équipe pédagogique émettra un premier pronostic à la fin du cycle 4.1., lors de l’entretien du 3e trimestre. Associés plus tôt, les parents seront ainsi mieux informés et préparés à la prise de décision à la fin du cycle 4.2.

Une responsabilité partagée : la décision commune à la fin du cycle 4.2.

À la fin du cycle 4.2., les parents et l’équipe pédagogique, élargie par un psychologue d’orientation, prendront une décision commune lors d’un entretien d’orientation. Une commission d’orientation sera organisée dans les seuls cas d’élèves pour lesquels l’avis des parents et l’avis de l’équipe divergent.

La procédure d’orientation sera ainsi considérablement allégée ; elle impliquera davantage les parents et contribuera à une plus grande transparence du processus de prise de décision. La réduction considérable du nombre de conseils d’orientation (de plus de 80%) engendra également un gain d’efficience dans l’utilisation des ressources.

Entrée en vigueur au cycle 4.1. prévue pour 2016-2017

Les points clés de la future procédure d’orientation seront discutés avec les différents acteurs dès la rentrée 2015-2016. Le projet de loi sera finalisé début 2016. Il est prévu que la nouvelle procédure d’orientation entre en vigueur au cycle 4.1. à la rentrée 2016-2017.

  • Mis à jour le 20-07-2015