La Conférence de la Jeunesse de l’UE au Luxembourg se conclut par des plans concrets pour la création d’une réelle participation des jeunes

eu-youth-conference-luxembourgPlus de 200 jeunes et décideurs de toute l’Europe ont convenu cette semaine d’une série de recommandations conjointes et de la façon de les mettre en œuvre afin de responsabiliser les jeunes en vue de leur participation politique.

La Conférence de la Jeunesse de l’UE s’est déroulée à Luxembourg du 21 au 24 septembre sur le thème «responsabiliser les jeunes pour leur participation politique à la vie démocratique en Europe». Elle s’est conclue par des recommandations conjointes et la publication d’un «manuel de mise en œuvre» qui sera présenté au Conseil des ministres de la Jeunesse. Il s’agit du résultat final d’un processus politique de 18 mois axé sur la participation politique des jeunes, qui a tenu compte des suggestions formulées par plus de 40.000 jeunes Européens qui ont pris part au processus connu sous le nom de Dialogue structuré.

Le résultat final de la conférence de Luxembourg est une série de recommandations concrètes ainsi que la publication d’un manuel de mise en œuvre qui expose la façon d’aboutir à une réelle et pleine participation politique des jeunes. Parmi celles-ci :

  • mettre en place des projets pilotes au niveau local pour abaisser l’âge de vote à 16 ans ;
  • encourager une culture de la participation à l’école, notamment via l’inclusion de cours d’éducation à la citoyenneté dans les programmes ;
  • encourager une culture politique ouverte et inclusive via les politiciens à tous les niveaux, en s’appuyant sur une communication adaptée aux jeunes ;
  • établir des initiatives et des partenariats de longue durée avec les animateurs socio-éducatifs et les ONG en vue de transférer les connaissances et de développer la participation politique des jeunes.

«Je soumettrai ces recommandations au Conseil des ministres de la Jeunesse que je convoquerai prochainement. Je pense que l’amélioration de la participation des jeunes en Europe est une responsabilité partagée. Tous les participants à la conférence peuvent et doivent ajouter leur pierre à l’édifice. Mais au-delà de ces contributions, nous devons également faire de la participation une réalité pour tous les jeunes en Europe», a déclaré Claude Meisch, ministre luxembourgeois de l’Éducation, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Johanna Nyman, présidente du Forum européen de la Jeunesse, a commenté :

«Loin d’être apathiques ou désintéressés, les jeunes rejettent simplement les structures politiques obsolètes qui ne répondent pas à nos besoins et n’aboutissent pas à ce que nous voulons. Il nous faut de nouvelles structures qui incluent les jeunes et leurs représentants afin de créer une politique qui accorde la priorité aux droits des jeunes et qui les aide à être pleinement intégrés dans la société. Les dirigeants politiques doivent écouter la voix des jeunes qui se sont fait entendre ici au Luxembourg et par le biais du Dialogue structuré». 

Le président de la Conférence générale de la Jeunesse du Luxembourg (CGJL), Maurice Losch, a déclaré :

«Nous avons besoin d’une jeune génération puissante, prête à construire l’avenir avec tout le monde. Cela ne pourra se faire que via la pleine participation politique des jeunes et des organisations de jeunesse étroitement impliquées dans les processus politiques. Les jeunes délégués et les politiciens qui se sont réunis à Luxembourg cette semaine ont formulé de solides recommandations et des moyens concrets de les mettre en œuvre. Nous demandons une vision et un suivi à long terme pour garantir que le résultat de 18 mois de travail et de consultation avec des milliers de jeunes soit effectivement mis en œuvre.»

Le manuel de mise en œuvre sera finalisé et disséminé à toutes les parties prenantes avant la fin de la Présidence luxembourgeoise afin de mieux permettre aux politiciens de mettre en œuvre les recommandations.

Aux côtés des jeunes délégués et des responsables politiques présents à la Conférence de la Jeunesse de l’UE figuraient également des intervenants de haut niveau parmi lesquels le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel et le Commissaire européen pour l’Éducation, la Culture, la Jeunesse et le Sport, Tibor Navracsics.

À propos du Dialogue structuré avec les jeunes 

Le dialogue structuré avec les jeunes provient du cadre renouvelé pour la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse adopté en 2009. Depuis lors, cet outil de réflexion conjointe sur le développement de la politique jeunesse qui veut engager les jeunes sur un pied d’égalité par rapport aux décideurs a fait l’objet de révisions multiples. L’équipe présidentielle actuelle composée de l’Italie, de la Lettonie et du Luxembourg a décidé de renforcer le lien entre le Dialogue structuré et les processus se déroulant au Conseil. Lors de trois Conférences successives de la Jeunesse de l’UE à Rome, Riga et  Luxembourg, les représentants de la jeunesse et des décideurs ont transformé ensemble le nombre considerable de contributions recues de la part de jeunes de toute l’UE en une série de propositions concretes. Parmi celles-ci: la mise en place du vote à 16 ans, le renforcement de l’éducation à la citoyenneté, et le besoin de formes alternatives et innovantes de participation politique. Enfin, le 4ème Cycle du Dialogue structure alimentera les conclusions du Conseil sur la participation des jeunes à la vie politique qui seront publiées en novembre 2015.

À propos du Forum européen de la Jeunesse

Le European Youth Forum (Forum européen de la Jeunesse) est la plate-forme pour les organisations de jeunesse en Europe. Indépendante, démocratique, dirigée par des jeunes, elle représente 99 conseils nationaux de jeunesse et organisations internationales de jeunesse à travers l’Europe. Le Forum Jeunesse œuvre au renforcement des capacités des jeunes pour leur permettre de participer activement à la société et d’améliorer leurs vies, en représentant et défendant leurs besoins et intérêts ainsi que ceux de leurs organisations auprès de l’Union européenne, du Conseil de l’Europe et des Nations unies. Info: www.youthforum.org/

  • Mis à jour le 24-09-2015