Une éducation non-formelle de qualité

160218-assurance-qualitéL’accueil des enfants en une crèche, maison relais ou maison des jeunes ne peut se réduire à une « garderie » ; les services d’éducation non-formelle contribuent à l’éducation et l’épanouissement des jeunes : ils doivent dès lors répondre à des critères objectifs de qualité. C’est l’objet du projet de loi sur la jeunesse (6410) qui sera soumis au vote de la Chambre des députés fin février 2016.

Lors de la conférence de presse du 18 février 2016, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse Claude Meisch a décrit les principales dimensions de ce projet de loi. Celui-ci introduira un cadre de référence nationale sur l’éducation non-formelle des enfants et des jeunes (0 à 29 ans), qui comprendra 7 champs d’action :

1. Créativité, art et esthétique 

Une offre artistique variée doit être proposée aux enfants : activités de musique, de danse et de rythme, création et représentation de spectacles, initiation à des œuvres d’art, …

2. Langue, communication et médias

L’offre pédagogique doit inclure la valorisation des langues maternelles, la prise en compte du profil linguistique de l’enfant, l’interaction avec ses pairs, les jeux de rôle, l’accès aux livres, aux contes, etc.,

3. Mouvement, conscience corporelle et santé

Des activités doivent encourager les enfants à bouger, à l’extérieur et à l’intérieur, afin qu’ils puissent développer leurs capacités motrices. Les enfants apprennent à manger sainement, dans la convivialité.

4. Valeurs, participation et démocratie

À travers les différentes activités du quotidien, les enfants apprennent à vivre ensemble, à participer, à accepter l’autre, à s’intégrer dans le processus de groupe.

5. Émotions et relations sociales

La vie en commun, le jeu avec les pairs et les relations avec les adultes doivent être autant d’occasions d’apprentissage de la collaboration, du respect des opinions contraires et de la gestion de ses émotions et des conflits.

6. Sciences et techniques

Des espaces doivent être aménagés de telle sorte à faciliter une approche ludique des mathématiques, de la technique ou des sciences naturelles et plus généralement de la nature.

7. Transitions (pour le secteur de la jeunesse)

Pour aider les jeunes à mener à réussir  leur transition vers l’âge adulte, des activités et projets éducatifs, informatifs et de guidance sont mis en œuvre.

Afin d’assurer la qualité, chaque service d’éducation non-formelle devra tenir un journal de bord, le personnel aura une obligation de formation continue, des agents régionaux effectueront un contrôle systématique de la qualité pédagogique. Le ministère pourra, en cas de nécessité, retirer à une structure d’accueil le bénéfice des chèques-service accueil (CSA).

  • Mis à jour le 19-02-2016