Master en enseignement secondaire : apprendre à enseigner dans un contexte multilingue et multiculturel

160316-master-educationLe 15 mars 2016, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, et le recteur de l’Université du Luxembourg, Prof. Dr Rainer Klump, ont signé une convention sur la mise en place d’une formation menant au master en enseignement secondaire (4 semestres, 120 ECTS). Aux termes de cette convention, le ministère charge l’Université de concevoir et d’offrir une formation qui préparera les étudiants à devenir des enseignants hautement qualifiés dans l’enseignement secondaire au Luxembourg.

La formation s’adresse prioritairement aux détenteurs d’un bachelor en études romanes, en études allemandes et en mathématiques. Trois filières seront offertes à partir de la rentrée académique 2016-2017:

  • langue et littérature allemande ;
  • langue et littérature française ;
  • mathématiques.

La mise en place de la nouvelle formation répond à un objectif prioritaire de la politique éducative : celui de soutenir au mieux l’enseignant dans son développement professionnel et d’agir directement sur les facteurs qui influencent la qualité de l’enseignement en classe. Les études internationales confirment en effet le rôle-clé que l’enseignant, et notamment la relation enseignants-élèves, joue dans la réussite scolaire. 

Le master en enseignement secondaire prépare l'étudiant aux défis de la profession d'enseignant, et notamment aux spécificités du système scolaire luxembourgeois : la gestion du multilinguisme et de la multiculturalité en classe. Face à l’hétérogénéité croissante de la population scolaire, une plus grande attention doit en effet être portée aux capacités de l’enseignant à guider les élèves dans leurs apprentissages et à gérer la diversité des besoins. Les compétences pédagogiques, les compétences en didactique de la discipline et les compétences sociales sont  toutes aussi essentielles dans l'exercice de la profession d'enseignant que la connaissance des matières enseignées.

La formation comprendra une vingtaine de cours différents tenant compte de l'état actuel de la recherche et offrira un encadrement personnalisé. Les admissions sont limitées à 35 étudiants par filière. La sélection s’effectue sur la base des documents de candidature.

La nouvelle formation permettra également à un plus grand nombre de candidats de se présenter à l'examen-concours pour le recrutement des enseignants de l'enseignement secondaire et secondaire technique. Outre les disciplines principales, le master en enseignement secondaire comprendra des cours en sciences de l’éducation, en sociologie de l’éducation et en psychologie. Les diplômés pourront également se porter candidats à un programme de doctorat.

  • Mis à jour le 16-03-2016