Un projet d'inclusion prometteur à l'école fondamentale de Roodt-sur-Syre

160621-roodt-syreL'Agence pour le développement de la qualité scolaire du ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de l’Enfance (Agence-qualité) a présenté le 16 juin son évaluation du projet d'inclusion mis en place à l'école fondamentale de Roodt-sur-Syre.

Le projet, en œuvre depuis la rentrée 2014-15, vise à répondre, dès les cycles inférieurs, de manière optimale aux besoins aussi divers que spécifiques des élèves. Une dizaine de mesures d'aide et d'appui sont prévues, parmi lesquelles :

  • les «cours d'intégration»: pour les élèves ayant des difficultés à suivre une ou plusieurs matières du programme de la classe et pour les élèves présentant des troubles socio-affectifs ;
  • l'«assistance en classe»: pour l'observation d'un ou de plusieurs élèves, pour préparer l’admission d'un enfant aux «cours d'intégration» ou sur demande d'un enseignant pour, par exemple, avoir un regard extérieur au sujet d'une situation problème ;
  • le «Schulhund»: pour favoriser notamment le développement scolaire et socio-affectif des enfants des «cours d'intégration» ;
  • ou encore les «ateliers-psychomotricité» et les «ateliers de développement de la perception et de la motricité» : pour le développement de la motricité globale, de la motricité fine ou encore de la perception.

C'est à la demande du président de comité d'école et des coordinatrices du projet d'inclusion que l'Agence-qualité a évalué celui-ci entre novembre 2015 et mai 2016. Basée sur une analyse de documents, des entretiens et des questionnaires, l'étude a analysé chaque mesure selon différents critères : l'information et la sensibilisation aux mesures ; les procédures prédéfinies pour chaque mesure ; la collaboration entre les acteurs impliqués ; l'expertise des intervenants ; le réinvestissement des expériences vécues ; les effets de chaque mesure.

Un maître mot : «ouverture»

Les résultats de l'évaluation par l'Agence-qualité sont très encourageants et montrent qu'au-delà des dimensions relatives au projet d'inclusion-même, son bon déroulement repose sur une dynamique – dans laquelle enseignants et éducatrice graduée s'engagent pleinement – dont le maître-mot est «ouverture».

Dans une perspective d'optimisation, l'Agence-qualité a proposé des pistes de développement :

  • soutenir la dynamique d'innovation en cours au sein de l'école: il est question ici d'appuyer la synergie et l'évolution des pratiques initiées par les enseignants et éducatrice graduée en favorisant notamment la capitalisation de l'expérience vécue ;
  • offrir des formations aux intervenants (sur le repérage de troubles scolaires ou encore sur la gestion de situation de crise) ;
  • renforcer l'implication des parents, ces derniers témoignant une attention au projet d'inclusion ;
  • élaborer des supports pratiques (ex. : plaquettes pour faciliter la communication avec les parents)

À la suite de la présentation, les participants ont été invités à des ateliers de réflexion pour discuter et enrichir les observations et recommandations de l'Agence-qualité. De pistes concrètes ont émergé de ces échanges donnant lieu à une base de travail prometteuse pour les années scolaires à venir.

  • Mis à jour le 21-06-2016