L’inclusion en bonne voie

160628-zefi-dys2C’est dans une ambiance constructive que le ministre Claude Meisch a reçu des représentants des associations Dysphasie.lu et Zesumme fir Inklusioun (ZEFI), le 21 juin 2016.

Les choses avancent, s’est réjoui la délégation de Dysphasie.lu, saluant les mesures en faveur des élèves touchés par les troubles des apprentissages et leurs parents. L’introduction d’un référentiel pour harmoniser les outils de dépistage, les ateliers de lecture et d’écriture (Lies- a Schreiwatelieren) proposés par les équipes multi-professionnelles de l’Éducation différenciée en dehors des heures de classe pour les élèves du fondamental ou encore l’accompagnement individualisé par les Services de psychologie et d’orientation scolaires dans le secondaire sont autant d’améliorations pour ces enfants.

Le ministre  a aussi évoqué la future création d'un Centre de compétences dédié aux difficultés d'apprentissage ainsi que la sensibilisation et la formation continue des enseignants.

L’association Dysphasie.lu a encore proposé l’adaptation au système luxembourgeois du guide pédagogique relatif aux troubles de l’apprentissage élaboré par le ministère de la Région wallonne. Une autre doléance à l’adresse du ministre a concerné le rôle de la commission d’inclusion scolaire en matière d’aménagements raisonnables dans l’enseignement fondamental et l’instauration plus régulière de journées « Dys » - après celle organisée en janvier dernier.

160628-zefi-dysLes représentants de ZEFI (Zesumme fir Inklusioun) ont regretté la lenteur de l’implémentation de l’inclusion dans l’enseignement régulier des élèves présentant un handicap, à besoins éducatifs spécifiques (Special educationnal needs, SEN).  Le ministre les a informés du personnel spécialisé dont il entend pourvoir les écoles pour faciliter la prise en charge des élèves en difficulté. Il a également répondu favorablement à leur demande d’être informés et impliqués en temps utile dans l’élaboration de nouveaux textes législatifs concernant la prise en charge d’élèves à besoins éducatifs spécifiques.

 

  • Mis à jour le 28-06-2016