LuxDidac 2016 : « Nous devons élaborer nos propres manuels et supports didactiques »

luxdidac meisch remakelL’édition 2016 de LuxDidac, le salon du matériel didactique organisé par les syndicats SNE et Feduse de la CGFP, a ouvert ses portes le 27 septembre pour trois jours au Forum Geesseknäppchen.

Dans son discours inaugural, le président du SNE ; Patrick Remakel, est revenu sur l’accord signé en février 2016 avec le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Un accord qui répond à une majorité des revendications formulées par le syndicat depuis 2009 pour « faire avancer l’école et ses élèves ».

Le ministre Claude Meisch a promis du personnel supplémentaire dans les écoles, avec des profils spécialisés, pour faire face aux défis du XXIe siècle. Le recrutement d’instituteurs spécialisés – dans le développement scolaire ou dans la scolarisation des élèves à besoins éducatifs spécifiques et particuliers - est « un grand pas ». « C’est bénéfique pour les élèves en question, mais aussi pour tous les intervenants dans les écoles » a salué le ministre.

Plus de la moitié de toutes les créations de postes dans la Fonction publique en 2016 ont été affectées aux domaines d’attribution du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Un rouage performant

Pour Claude Meisch, la qualité scolaire n’est envisageable qu’avec de bons enseignants mais aussi de bons matériels scolaires. « Ce n’est pas évident pour un petit pays » a-t-il souligné. « Mais nous devons à l’avenir élaborer et produire un plus grand nombre de manuels et supports pour notre système scolaire ». Le ministre souhaite lier plus étroitement la formation initiale et continue, l’entrée des enseignants dans la vie professionnelle et l’élaboration de matériels scolaires et de plans d’études. Autant d’éléments qui doivent s’imbriquer entre eux pour former un rouage performant. Le Service de coordination de la recherche et de l'innovation pédagogiques et technologiques (SCRIPT) du ministère et Luxembourg Centre for School-Development (LuCs) de l’Université du Luxembourg auront un rôle essentiel à jouer dans ce processus.

Les nouvelles approches, notamment le programme d’éducation plurilingue pour la petite enfance, ou le recours accru au numérique à l’école, imposent aussi des efforts pour développer de nouveaux supports et matériels didactiques.

Les nouveautés du ministère

LuxDidac stand reebouLe ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse est présent à LuxDidac. Des ateliers sont prévus tout au long du salon pour présenter le Luxemburger Sprachfuchs destiné au cycle 4, la nouvelle plateforme numérique de l’enseignement fondamental, oli.education.lu, le projet animé Residence Reebou qui traite du multilinguisme, la valise Voyage au pays des langues et le Portfolio européen des langues ou encore MathemaTIC, un environnement personnalisé pour apprendre et approfondir les maths, sur ordinateur, tablette et même smartphone.

Le ministère propose aussi une sélection de livres jeunesse qui thématisent la fuite, la migration, le « vivre ensemble » et la différence ou encore le multilinguisme.

LuxDidac est ouvert jusqu’au 29 septembre de 13.30 à 18.30h au Forum Geesseknäppchen.

  • Mis à jour le 28-09-2016