Le ministère de l'Éducation nationale soutient un enseignant lésé par de fausses accusations de l’hebdomadaire Lëtzebuerg Privat

Dans son édition du 27 janvier 2017, l’hebdomadaire Lëtzebuerg Privat a publié le nom et la photo d’une personne qu’il a présentée à tort comme étant l’instituteur d’une classe de l’école fondamentale d’Useldange inculpé en janvier 2017 pour détention de matériel pédopornographique. La personne présentée dans le journal est en fait le nouveau titulaire de la classe, qui a remplacé l’instituteur inculpé, lequel a été dispensé de ses fonctions au vu des faits qui lui sont reprochés.

Le ministère apportera à l’enseignant lésé par les fausses accusations de Lëtzebuerg Privat tout l’appui qui s’avérera nécessaire dans les démarches juridiques qu’il entendra entamer à l’encontre de l’hebdomadaire.

Le ministère condamne avec véhémence les agissements de Lëtzebuerg Privat qui enfreignent gravement les règles de la déontologie professionnelle et portent atteinte à la réputation et à l’honneur de l’enseignant en question.

  • Mis à jour le 02-02-2017