30e colloque de l’ADMEE-Europe au Campus Belval de l’Université du Luxembourg

180112-admee

Du 10 au 12 janvier 2018 s’est tenu au Campus Belval de l’Université du Luxembourg le 30e colloque de l’ADMEE-Europe. L’ADMEE-Europe est une association internationale francophone qui réunit des chercheurs, enseignants, formateurs, cadres et autres personnes intéressées par les questions d’évaluation en éducation et en formation.

Consacré à « L’évaluation en éducation et en formation face aux transformations des sociétés contemporaines », le colloque a vu la participation de quelque 330 experts venant de tous les milieux de l’éducation et de la formation (accueil de la petite enfance, enseignement fondamental et secondaire, enseignement supérieur, formation continue, formation tout au long de la vie).

Les discussions ont principalement porté sur quatre axes thématiques : les politiques de régulation de la qualité, l’hétérogénéité grandissante des publics, l’évolution numérique et les nouveaux apports des sciences cognitives.

Dans son discours d’ouverture, le ministre Claude Meisch a énuméré plusieurs mesures qui ont été réalisées ou seront prochainement réalisées dans ces quatre domaines : la mise en place de centres de compétences pour la prise en charge des élèves à besoins éducatifs spécifiques, les efforts réalisés dans le cadre du programme Digital(4) Education, la création des directions de région au niveau de l’enseignement fondamental, …

Le ministre a également souligné l’importance d’étroites relations entre la recherche, les acteurs du terrain et les décideurs politiques. « La recherche est un vecteur essentiel pour fournir aux acteurs du terrain comme aux décideurs politiques des éclairages sur les questions d’éducation et de formation. ».

Pour finir, Claude Meisch a mis en évidence le rôle du Service de Coordination de la Recherche et de l’Innovation pédagogiques et technologiques (SCRIPT) qu’il a qualifié comme étant l’un des moteurs de l’éducation au Luxembourg. « Le SCRIPT est incubateur de nouveaux projets provenant soit de ses collaborateurs, soit de la demande du terrain ou de ses partenaires nationaux, comme l’Université du Luxembourg ou internationaux et il facilite le développement de la recherche en éducation, notamment au travers de recherches-actions. »

  • Mis à jour le 12-01-2018