François Bausch et Claude Meisch à l'inauguration du Lycée Edward Steichen à Clervaux

Inauguration_grandEn date du 21 juin 2019, François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, et Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, ont inauguré le Lycée Edward Steichen à Clervaux.

Le chantier a débuté en mai 2015, 2 ans après le vote de la loi le 30 janvier 2013. Depuis la rentrée scolaire 2018 le Lycée est en service.

Après la destruction, tout comme la décontamination des anciens bâtiments industriels sis sur le terrain, la construction du complexe scolaire a été entamée. Face à un risque d'inondation élevé, il a fallu implanter les bâtiments à des niveaux supérieurs à la crue centennale et après des études hydrauliques, le pont ferroviaire fut remplacé. Toutes ces mesures à réaliser dans le contexte du chantier du lycée font donc partie du projet de la transversale de Clervaux.

Le Lycée présente un emplacement idéal grâce à la proximité des transports publics. La gare ainsi que la gare routière pour les bus régionaux et scolaires, se trouvent dans les alentours directs. Afin de compléter cette offre, le raccord au réseau des pistes cyclables est prévu.

Le but principal du concept urbanistique selon lequel le projet de la construction Lycée a été mené, était l'intégration parfaite des bâtiments dans leur environnement naturel et urbain.

De plus, le Lycée profite d'un concept énergétique à faible consommation, qui se caractérise par l'optimisation de la performance thermique de l'enveloppe du bâtiment voire l'utilisation de l'inertie thermique de la structure. De l'autre côté par la mise en œuvre d'un minimum d'installations techniques parfaitement adaptées aux besoins du bâtiment. L'édifice hautement efficient profite par ailleurs de deux chaudières bois et d'un système de récupération des eaux.

"Unique dans ce projet est la conception d'un éclairage naturel, afin de réduire l'utilisation de l'éclairage artificiel. Dorénavant les installations lumineuses sont équipées entièrement en LED et permettent ainsi de dimer l'intensité au besoin. Tout en profitant un maximum de l'éclairage naturel, les élèves sont protégés de l'éblouissement par des vitrages spécialisés", a précisé François Bausch.

Le lycée propose offre les classes inférieures et supérieures de l'enseignement secondaire classique, les classes inférieures de l'enseignement secondaire général et les classes de l'enseignement secondaire européen. Le concept éducatif du lycée privilégie le développement des compétences spécifiques au 21e siècle (innovation, information, média, technologies, …), mais aussi de compétences transversales (créativité, entrepreneuriat, …), indispensables pour bien préparer les jeunes à s'adapter à l'accélération du changement.

"Notre économie est déjà numérique, notre société le devient chaque jour davantage", a affirmé le ministre Claude Meisch. "Le Lycée Edward jouera pleinement son rôle dans cette évolution en lançant sur le long terme un programme de développement des compétences numériques".

Le budget total voté de la transformation est de 75.450.000 euros.

  • Mis à jour le 21-06-2019