Éducation au développement durable : une foire pour approfondir les efforts

191016-bne1

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, et la ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement durable, Carole Dieschbourg, ont inauguré le 15 octobre 2019 la première Foire de l’éducation au développement durable au Forum Geesseknäppchen.

Une quarantaine de stands y ont réuni services ministériels, administrations, écoles, associations et organisations non gouvernementales (ONG) pour présenter la panoplie d’activités et de matériels pédagogiques qui existent en matière de développement durable. La Foire a permis aux acteurs du secteur d’entrer en contact avec les enseignants, le personnel éducatif et d’autres multiplicateurs, mais aussi de partager des expériences et des exemples de bonne pratique. Des séances de présentation orales étaient organisées tout au long de la journée.

« Cette première Foire peut provoquer le déclic pour ancrer plus profondément l’éducation au développement durable dans les mentalités. Pour cela, nous pouvons avoir recours à la dynamique d’acteurs très différents qui œuvrent tous à inciter les enfants et les jeunes à adopter un mode de vie plus durable et à mieux comprendre les enjeux du développement durable » s’est réjoui Claude Meisch.

Cette dynamique prendra forme dans le plan d’action pour l’éducation au développement durable, qui sera élaboré sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, en collaboration avec le ministère de l’Environnement, du Climat et du développement durable, et le Comité interministériel pour l’éducation au développement durable, définira les objectifs en termes de développement durable pour l’éducation formelle et non formelle et déclinera les mesures à mettre en œuvre pour les réaliser.

Un recueil des acteurs de l’éducation au développement durable regroupe déjà les acteurs du secteur qui offrent des activités pédagogiques à l’attention des écoles. L’édition 2019 a été présentée sur la foire.

«De nombreux efforts ont été déployés ces dernières années pour rendre le développement durable vivant et vivable. Les élèves qui ont manifesté si nombreux pour le climat ont donné un nouvel élan à ce mouvement. Il n’est pas uniquement question de réduction des déchets et de protection du climat, mais aussi de la place que chacun veut occuper dans le monde, de l’empreinte qu’il veut y laisser, de la contribution qu’il veut apporter à la société » a encouragé Carole Dieschbourg.

La Foire était organisée sur initiative et en collaboration avec des ONG de la plateforme pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, soutenu par le ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable et par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Ce dernier était représenté par le Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques (SCRIPT), le service de restauration scolaire Restopolis, le Centre Hollenfels du Service national de la jeunesse et cinq établissements scolaires : l’école étatique Eis Schoul, le Lycée technique d'Ettelbruck, le Lycée Aline Mayrisch, le Lycée privé Emile Metz et l’École privée Fieldgen.

191016-bne2

  • Mis à jour le 16-10-2019