Publication des résultats de l’étude International Computer and Information Literacy Study (ICILS)

Les résultats de l’étude ICILS 2018 (International Computer and Information Literacy Study) ont été publiés le 5 novembre 2019. Organisée par l’International Association for the Evaluation of Educational Achievement (IEA), ICILS évalue les compétences en informatique et en littératie numérique des élèves de 14 ans.

Ancrer les compétences clés du 21e siècle dans l’enseignement fondamental et secondaire

Si l’on ignore quels seront exactement les métiers de demain, il est toutefois certain que le développement des compétences numériques, et notamment le coding et le computational thinking, est devenu une mission incontournable d’une école du 21e siècle qui veut préparer efficacement les jeunes à leur avenir professionnel et citoyen. À la rentrée 2019, le ministre Claude Meisch a annoncé que ces deux compétences clés seront ancrées de manière systématique dans l’enseignement de l’école publique.

À l’enseignement fondamental, le coding sera enseigné à partir de 2020-2021 au cycle 4 dans les cours de mathématiques, puis à partir de 2021-2022 aux cycles 1 à 3 de façon transversale. Les enseignants bénéficieront de formations et seront accompagnés par les instituteurs spécialisés en compétences numériques, qui seront recrutés en 2020.

À l’enseignement secondaire, les sciences informatiques (computer science), où coding et computational thinking auront toute leur part, seront intégrées en tant que nouvelle discipline dans la grille horaire des classes inférieures en 2021-2022.

L’étude ICILS au Luxembourg : point de départ pour le développement des compétences numériques

L’étude ICILS 2018 (International Computer and Information Literacy Study) a analysé précisément les compétences que le Luxembourg entend introduire dans les programmes de l’enseignement fondamental et secondaire dans les années à venir, compétences qui n’ont pas explicitement été un objet d’enseignement dans le système scolaire luxembourgeois jusqu’à présent. Il est dès lors évident que le score moyen de l’école luxembourgeoise se situe en dessous de la moyenne des pays ayant participé à l’étude. Les résultats de l’étude ICILS 2018 sont présentés dans le rapport international publié par l’IEA.


Ainsi, les résultats sont à interpréter avec toute la prudence qui s’impose du fait que les élèves n’étaient pas préparés au type d’épreuves de cette étude.

En participant à l’étude ICILS 2018, le ministère a voulu se donner un repère mesurable des compétences réelles des élèves en 2018 pour suivre l’évolution des performances dans le temps. Le développement des compétences clés du 21e siècle que sont le coding et le computational thinking est inscrit parmi les priorités du nouveau programme gouvernemental et sera intégré systématiquement dans l’enseignement (voir plus haut). La participation à l’étude ICILS 2023 permettra d’évaluer l’impact de ces efforts.

  • Mis à jour le 05-11-2019