COVID-19 : Les écoles et les structures d’accueil pour enfants suspendent leurs activités du 16 au 29 mars 2020

200313-banner-confcorona

Le 13 mars 2020, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a donné des détails sur la suspension des activités scolaires et éducatives du 16 au 29 mars 2020.

Cette mesure de précaution extraordinaire a été décidée par le gouvernement face au nombre croissant de cas d’infection COVID-19 au Luxembourg pour retarder la propagation du coronavirus dans la population générale et ainsi protéger au maximum la population vulnérable et fragile.

À partir du lundi 16 mars, quelque 150 000 enfants, jeunes et apprenants adultes et 20 000 professionnels de l’éducation sont ainsi invités à rester à la maison.

 « La lutte contre le coronavirus est un enjeu de solidarité nationale. Nous faisons un grand effort, en tant que système éducatif, pour limiter la propagation de l’infection, mais nous n’oublions pas notre mission qui est de bien préparer les enfants et les jeunes à leur avenir » a annoncé le ministre. Claude Meisch a aussi tenu à s’adresser directement aux enfants et aux jeunes : « Ces semaines sans cours ne sont pas des vacances. Prenez-les comme un défi ! Utilisez ce temps pour poursuivre vos apprentissages, profitez des offres proposées par vos enseignants, par le ministère, mais aussi par vos parents, organisez-vous avec vos camarades. »

La reprise des cours est en principe prévue pour le 30 mars 2020. La situation sera réévaluée par la Direction de la santé et la date de la reprise des cours pourra être adaptée en fonction de l’évolution de la situation.

Le ministre a précisé qu’il ne s’agit pas d’une mesure de quarantaine. Les enfants et les jeunes ne sont pas obligés de rester confinés à la maison. Mais il leur est conseillé d’éviter la fréquentation de lieux qui rassemblent de nombreux enfants ainsi que le contact avec les malades et les personnes âgées.

Pour informer les acteurs du secteur éducatif de la fermeture aux élèves des écoles et des structures d’accueil, 80 000 mails ont été envoyés aux parents, 15 000 aux enseignants 800 aux structures d’éducation et d’accueil.

  • Mis à jour le 13-03-2020