Études COVID-19

Différentes études scientifiques réalisées par l’Université du Luxembourg se penchent sur les conséquences de la crise liée au COVID-19 dans le secteur de l’éducation.

Enquête intermédiaire du « Youth Survey Luxembourg » dans le contexte de la pandémie COVID-19

La pandémie COVID-19 et les mesures de confinement y liées risquent d’affecter de manière important la situation des jeunes au Luxembourg et d’avoir des conséquences à court et à long terme sur l'éducation, la carrière professionnelle, la situation économique, le développement psychosocial et la santé mentale des jeunes.

L’enquête représentative à grande échelle auprès des jeunes de 12 à 29 ans au Luxembourg vient d’être lancée dans le cadre du projet de recherche « YAC+ : Youth People And COVID-19 » en étroite collaboration entre l’Université du Luxembourg et le MENJE. En complément de cette enquête représentative, des entretiens qualitatifs seront menés auprès des jeunes pour obtenir une compréhension approfondie de la situation des jeunes face à cette pandémie.

Plus d’informations sous :

http://www.jugend-in-luxemburg.lu/youth-survey/
http://www.jugend-in-luxemburg.lu/yac-plus/

COVID-KIDS : Une étude donne la parole aux enfants pour comprendre l’impact de la pandémie sur leur bien-être

Comment les enfants et les jeunes ont-ils vécu les mesures de distanciation sociale ? Quelle influence l’apprentissage à domicile a-t-il eu sur leur bien-être et sur leurs études ?

L’Université du Luxembourg a développé l’étude COVID-KIDS pour recueillir la parole de 6-16 ans et analyser comment ils vivent la période de pandémie, au Luxembourg et ailleurs dans le monde. Les résultats pourront servir à améliorer la prise en charge scolaire, sociale et psychologique des enfants et des jeunes en cas de crises similaires.

Un questionnaire anonyme, disponible en cinq langues (luxembourgeois, français, allemand, portugais, anglais), est en ligne sur https://covid-kids-survey.uni.lu. L’étude est notamment soutenue par l’UNICEF.

En deux semaines, 1 888 enfants ont déjà répondu aux questions des scientifiques, dont 531 originaires du Grand-Duché, 597 d’Allemagne et 535 du Brésil.

Les chercheurs de l’uni.lu lancent un appel à participer aux élèves luxembourgeois pour mieux évaluer l’impact de la crise du Covid-19 sur nos jeunes concitoyens.

Plus d’infos sur https://covid-kids.uni.lu

Why flipping the classroom is not enough: Curriculum making after the pandemic

La contribution sera prochainement publiée dans un numéro spécial de Prospects: Quarterly Review of Comparative Education consacré à Curricular Responsiveness to Coivd-19 Crises et édité par William Pinar.

Le chercheurs de l’Université du Luxembourg Susanne Backes, Isabell Baumann, Dominic Harion, Thomas Lenz et Sabrina Sattler y analysent l’impact de la fermeture des écoles et de l’apprentissage à distance, essentiellement en ligne, sur les inégalités en matière d’éducation en comparant la situation du Luxembourg, de la Finlande et de l’Estonie.

Ils examinent aussi les apports pédagogiques et didactiques de l’apprentissage à distance et de la culture d’enseignement digital qui a pris une nouvelle dimension pendant la suspension des activités scolaires et éducatives. Autant d’inspirations essentielles pour développer de nouveaux programmes d’études aux XXIe siècle.

Die Coronakrise und der Weg zu einem digitalen Curriculum in Luxemburg

Cette étude sera publiée par la même équipe de chercheurs (Susanne Backes, Isabell Baumann, Dominic Harion, Thomas Lenz et Sabrina Sattler) dans l‘ouvrage Schule auf Distanz publié par Georg Mein et Johannes Pause chez Melusina Press, Luxemburg.

Quelles leçons tirer de la crise du Coronavirus ? Que peut apporter plus de numérique dans l’enseignement ? La fermeture des écoles qui, selon l’UNESCO, a touché plus de 90% des élèves dans le monde, a mis les systèmes éducatifs face à des défis inédits. Elle représente aussi une chance de revoir les processus traditionnels d’enseignement et d’analyser de nouvelles pistes, notamment digitales, pour orienter le développement scolaire. Le Luxembourg, terre multilingue et interculturelle semble en ce sens un laboratoire idéal.

EICEL: Effects & Impulses of COVID-19 on/for Teaching development in Luxembourg

L’Université prépare également un projet d’étude où il s’agit de collecter les expériences des enseignants et des apprenants en situation de confinement et de pratique d’enseignement restreintes pour dégager des pratiques innovantes et des méthodes pédagogiques spécifiques et ainsi contribuer à développer une culture d’enseignement enrichi de la dimension numérique.

  • Mis à jour le 10-06-2020