Une nouvelle approche pour l’apprentissage du français

460-francaisLes études scientifiques le confirment : la petite enfance, jusqu’à 6-7 ans, est un âge particulièrement propice à l’apprentissage des langues. Le jeune enfant mis en contact avec plusieurs langues a plus de facilités à apprendre ces langues et à développer des compétences cognitives (comparer, analyser …). 

Pour garantir cohérence et continuité avec le programme d’éducation plurilingue qui est introduit dans les crèches, l’apprentissage du français au cycle 1 de l’école fondamentale, voire aux cycles suivants, est également adapté. 

L’initiation au français, une nouvelle mission du cycle 1 

À partir de la rentrée 2017-2018, l’initiation à la langue française s’ajoute officiellement aux missions du cycle 1. Tous les enfants en profitent, que ce soit leur premier contact avec cette langue ou qu’ils aient déjà bénéficié d’un encadrement plurilingue à la crèche. 

À l’éducation précoce et préscolaire, l’enfant a un accès naturel et décontracté au français, à travers des activités à caractère ludique. 

En moyenne, trois activités sont planifiées par semaine : l’institutrice raconte une histoire, chante une chanson avec les enfants, lit un livre à voix haute, encourage les enfants à comparer des expressions dans différentes langues ...  Chaque élève peut évoluer à son rythme, c’est pourquoi aucun niveau socle à atteindre n’est fixé.

L’éducation plurilingue au cycle 1 repose sur trois piliers

1) Le luxembourgeois, langue commune de tous les enfants, continue d’être la principale langue de communication dans la classe. Au cycle 1, l’enfant apprend à comprendre le luxembourgeois oral et à s’exprimer dans cette langue, comme le prévoit le plan d’études. 

2) L’initiation au français oral s’ajoute aux missions du cycle 1, en cohérence avec le programme d’éducation plurilingue introduit dans les crèches en octobre 2017.

3) Les langues parlées en famille sont valorisées et les enfants sont encouragés à s’exprimer dans leur langue pour construire des ponts avec les langues de l’école, et éveiller ainsi leur curiosité et leur intérêt pour les cultures et les langues parlées dans leur entourage.

L’apprentissage du français oral dès le début du cycle 2 

Dans le même but de permettre à l’enfant de progresser de manière cohérente, l’apprentissage du français oral sera poursuivi, à partir de 2018-2019, dès le 1er trimestre du cycle 2.1. (Jusqu’à présent, il était introduit au cycle 2.2, après les vacances de carnaval). Tout au long du cycle 2, l’accent sera mis sur la production et la compréhension orales. 

Plus de temps pour développer les compétences orales

Par rapport au système actuel, les compétences communicatives sont donc davantage développées, au cycle 1 comme au cycle 2. Les jeunes enfants disposent ainsi de plus de temps pour acquérir des compétences orales avant d’être initiés au français écrit. Cette approche suscitera davantage leur envie de s’exprimer librement. Donner le goût d’une langue est en effet le meilleur investissement possible pour son apprentissage et sa maîtrise.

L’apprentissage systématique du français écrit continue d’être introduit au cycle 3.1.

Du cycle 1 au lycée : programmes et matériels didactiques adaptés

La réforme de l’apprentissage du français garantira une meilleure cohérence entre les programmes et matériels didactiques à travers le parcours scolaire des élèves.

À partir de la rentrée 2017-2018, de nouveaux matériels didactiques sont mis à l’essai aux cycles 1 et 2. C’est en 2018-2019 que l’apprentissage du français oral sera généralisé dans toutes les classes du cycle 2.1. Le ministère a également commencé à adapter les concepts, programmes et matériels didactiques pour les cycles 3 et 4 de l’école fondamentale, de même que pour les classes inférieures de l’enseignement secondaire classique et général.

  • Mis à jour le 06-09-2017