Le développement des écoles

460-devloppementÀ partir de la rentrée 2017-2018, chaque lycée élabore un plan de développement de l’établissement scolaire (PDS). Il y définit ses propres démarches dans les domaines essentiels pour la réussite de ses élèves. 

De nombreux établissements scolaires ont déjà choisi la voie de l’innovation pour répondre aux défis de leur population scolaire. Pour encourager cet élan et pérenniser ces initiatives, le plan de développement de l’établissement scolaire (PDS) a été mis en place. Le PDS fédère les efforts que fournissent les lycées dans l’intérêt de leurs élèves. Pour offrir à tous ses élèves la meilleure qualité d’enseignement et d’encadrement possible, chaque établissement doit établir ses propres démarches dans une série de domaines essentiels pour la réussite. Sept domaines sont prévus pour les lycées.

Les sept domaines essentiels sont :

  1. l’organisation de l’appui pédagogique pour proposer à chaque élève en difficulté les mesures d’appui et d’encadrement les plus appropriées à ses besoins et l’amener au maximum de ses capacités personnelles ;
  2. l’encadrement des enfants à besoins spécifiques ou particuliers pour apporter des réponses personnalisées aux besoins des élèves concernés et les soutenir au mieux dans leur scolarité ;
  3. la collaboration avec les parents d’élèves pour impliquer davantage les parents dans la vie scolaire et créer une véritable culture de collaboration école-famille ;
  4. l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour faire face aux défis du 21e siècle en préparant les élèves à une société et à un marché du travail qui s’appuient largement sur les nouvelles technologies ;
  5. l’assistance psycho-sociale des élèves pour soulager les jeunes qui font face à des difficultés scolaires, psychologiques ou familiales, et prévenir ainsi leur échec scolaire ;
  6. l’orientation des élèves pour aider chaque jeune à faire les choix pertinents qui correspondent à son profil et qui lui assurent un maximum de chances de réussite ;
  7. l’offre périscolaire pour garantir, en dehors des cours réguliers, l’accès égal de tous les élèves aux opportunités d’apprentissage non formel, aux activités culturelles et sportives, etc.

Pour chacun de ces domaines, les objectifs nationaux sont définis dans un cadre de référence. Les écoles et lycées sont autonomes pour choisir les pratiques les mieux adaptées aux besoins de leur population d’élèves.

Un plan qui implique tous les partenaires

Le plan de développement de l’établissement scolaire prévoit la collaboration des enseignants et de tous les partenaires de l’école, dont les parents d’élèves.

Pour établir le PDS, les lycées commencent par faire un état des lieux de ce qui existe et documentent l’offre scolaire, les traditions, l’histoire de l’école, son environnement, son ancrage dans la commune, la composition de la population d'élèves … Le but est de détecter les forces et les faiblesses de l’organisation du lycée, pour garder ce qui marche bien et améliorer les points faibles. 

De cet état des lieux découlent les priorités auxquelles le lycée se consacrera, les objectifs à atteindre et les stratégies à déployer. La loi fixe les domaines essentiels à traiter absolument, mais chaque école est libre d’y ajouter les domaines qui lui semblent indispensables.

  • Mis à jour le 12-09-2017