Les compétences numériques (E-skills)

460-digital-education2À l’ère du numérique, les supports et matériels didactiques « traditionnels » peinent à préparer les élèves à une société et à un modèle économique qui s’appuient largement sur les technologies de l’information et de la communication (TIC). Le lycée se tourne donc de plus en plus vers les outils et les contenus numériques et fait évoluer son approche pédagogique. Pour les branches du domaine des sciences et en particulier de l’informatique, l’École n’est plus seul pourvoyeur de savoir, mais accompagne l’élève dans sa recherche et ses expériences d’apprentissage.

À partir de la rentrée 2017-2018, les lycées ont la possibilité, dans le cadre de projets pédagogiques, de mettre des tablettes numériques à disposition de leurs élèves. Le modèle retenu est celui de l’i-Pad. Les lycées sont donc motivés à concevoir un concept pour l’utilisation du support et des contenus numériques en classe, ainsi que l’adaptation des méthodes d’enseignement à ce nouvel outil. Le programme de distribution du ministère est conçu pour aboutir, dans cinq à sept ans, à un i-Pad par élève (« one2one »).

Les tablettes sont louées aux élèves pour une modique somme avec possibilité de rachat au bout de 4 ans. L’introduction des iPad se base sur l’expérience acquise depuis plusieurs années dans une série de lycées qui ont déjà emprunté la voie du support numérique, avec le soutien et l’accompagnement du ministère. Actuellement, plus d’un millier d’iPad sont déjà en circulation.

Le ministère a aussi lancé le label Future Hub pour valoriser les lycées qui s’ouvrent aux technologies et à un apprentissage innovateur des branches du domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques. Tels des « Léierbuden » du XXIe siècle, ces lycées préparent les jeunes à la diversité des métiers du secteur des TIC, grâce à des supports et des méthodes pédagogiques adaptées. Trois lycées ont déjà reçu le label Future Hub : le Lycée des Arts et Métiers à Luxembourg (LAM), le Lycée technique d’Esch-sur-Alzette (LTE) et le futur Lycée Edward Steichen à Clervaux (LESC).

Une nouvelle section I, informatique et communication, accueille ses premiers élèves à la rentrée 2017-2018 au Lycée des Arts et Métiers à Luxembourg et au Lycée technique d’Esch-sur-Alzette. La section I vise à former des digital leaders et des professionnels de l’IT, capables de maîtriser la création et l’application des nouvelles technologies, et ouvre l’accès aux études supérieures en particulier dans les domaines de l’informatique et de la communication.

Le Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques du ministère (SCRIPT) développe continuellement du matériel didactique numérique adapté aux programmes luxembourgeois.

  • Mis à jour le 08-11-2017