Évaluation

À la formation professionnelle, l'évaluation se base sur les compétences et ne comporte pas de notes chiffrées.

Évaluation fondée sur les compétences

L’enseignement se fait dans le cadre de modules. Dans chaque module, l'élève se soumet à une ou plusieurs évaluations qui vérifient s’il a acquis les compétences visées dans le référentiel d’évaluation du module.

Un module est réussi si l’élève a acquis 4/5 des compétences obligatoires. Un module est bien réussi ou très bien réussi si l’élève a dépassé le socle des compétences évaluées.

Le bulletin semestriel indique si les modules fréquentés sont non réussis, réussis, bien réussis ou très bien réussis. Le bulletin est accompagné d’un relevé des compétences qui précise les compétences acquises et non-acquises dans chaque module fréquenté.

Les modules professionnels réussis restent valides tout au long de la vie sauf en cas de redoublement de la 10e (1re année de formation).

Si l’élève n’a pas réussi un module, il a la possibilité de le rattraper sans pour autant être obligé de redoubler toute une année scolaire.

Bilan intermédiaire et bilan final

Un bilan intermédiaire est dressé au terme de

1. la deuxième année scolaire d’une formation d’une durée normale de quatre ans;

2. la première année scolaire d’une formation d’une durée normale de trois ans.

Le bilan se fonde sur les résultats de l’élève aux modules obligatoires prévus par le programme depuis le début de la formation. Ni les modules de stage, ni le projet intermédiaire éventuel ne sont considérés.

Un bilan final est dressé à la fin de la formation est prend en compte les modules obligatoires prévus par le programme depuis le bilan intermédiaire. Ni le projet intégré final, ni le projet intermédiaire éventuel ne sont considérés.

Les bilans sont réussis si les conditions suivantes sont remplies :

Pour le CCP :

  • réussite de 80% des modules obligatoires

Pour le DAP et le DT (durée totale de la formation : 1 année) :

  • réussite de 85% des modules obligatoires ;
  • réussite de 85% des modules obligatoires de l’enseignement professionnel ;
  • réussite de tous les modules fondamentaux (à l’exception pour le bilan intermédiaire d’un module fondamental et pour le bilan final d’un module de stage).

Pour le DAP et le DT (autres durées de formation) :

  • réussite de 90% des modules obligatoires des 2 dernières années de formation ;
  • réussite de 90% des modules obligatoires de l’enseignement professionnel des 2 dernières années de formation ;
  • réussite de tous les modules fondamentaux (à l’exception pour le bilan intermédiaire d’un module fondamental et pour le bilan final d’un module de stage).

Réorientation des élèves

L’élève qui n’est pas autorisé à progresser à la prochaine année de la formation peut être réorienté par le conseil de classe soit vers une autre formation du même niveau, soit vers une classe d’un autre niveau de formation. Si le conseil de classe estime que l’élève a les capacités de réussir la formation, il peut être autorisé à bénéficier d’une année supplémentaire pour rattraper les modules non-réussis.

Ainsi, si l’élève a réussi au moins la moitié des modules obligatoires au programme à la fin de la classe de 10e du DT et du DAP, il peut être autorisé par le conseil de classe à s’inscrire une seconde fois dans la même année d’études de la même formation. Dans ce cas, les modules déjà réussis ne sont pas pris en compte et doivent être refaits.

Pour les élèves en formation CCP, cette autorisation peut s’étendre à l’élève qui n’a pas réussi la moitié des modules obligatoires.

L’élève qui, à la fin de la classe de 10e du DAP et du DT, n’a pas réussi au moins 50% des modules obligatoires au programme est réorienté par le conseil de classe soit vers une autre formation, soit vers un autre niveau de formation plus adaptée à ses capacités. 

Les décisions du conseil de classe sont contraignantes.

Projets intégrés

Les élèves sous contrat d’apprentissage en formation DAP ou DT réalisent un projet intégré intermédiaire au milieu de la formation. Tous les élèves (CCP, DAP et DT) réalisent un projet intégré final en fin de formation.

Ces projets intégrés visent à contrôler si l’élève a développé, au-delà des compétences ponctuelles, les compétences complexes nécessaires pour résoudre une situation professionnelle réelle ou simulée. Un projet intégré peut s’étaler sur une durée maximale de 3 jours (24 heures) pour les formations DAP et DT. Pour les formations CCP le projet intégré s’étale sur une durée maximale de 2 jours et un maximum de 12 heures.

Demande de participation à la prochaine session du projet intégré final (PIF) (pdf, 46 ko)

Certification

La certification se fait sur base de la réussite du projet intégré final et des modules fondamentaux.

L’admissibilité au projet intégré final est soumise à la condition de la réussite du bilan final.

  • Mis à jour le 02-08-2018