Recrutement des chargés d'éducation et des chargés d’enseignement

A partir de la rentrée scolaire 2016/2017, les conditions d’engagement et de travail des chargés de cours, d’éducation et d’enseignement de l’enseignement secondaire classique et secondaire général sont définies par la loi du 23 juillet 2016 portant création d’une réserve nationale des employés enseignants des lycées.

La loi modifiée du 29 juin 2010 portant création d’une réserve nationale de chargés d’enseignement pour les lycées et lycées techniques étant abrogée, reste néanmoins d’application pour les employés enseignants engagés à durée déterminée ou à durée indéterminée avant le 1er octobre 2015, à l’exception de l’article 12 qui cessera d’être en vigueur pour l’année scolaire 2016/2017.

En vue de pourvoir au manque de personnel enseignant breveté au sein des lycées et ainsi d’assumer des leçons vacantes et des activités d’encadrement qui ne peuvent être assurées ni par les fonctionnaires, candidats, stagiaires fonctionnaires, ni par les chargés de cours, les chargés d’éducation engagés à durée indéterminée et les chargés d’enseignement déjà engagés, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse peut recruter des chargés d’enseignement à durée indéterminée et à tâche complète ou partielle (75% ou 50%) dans la limite des postes accordés annuellement par la loi budgétaire.

Les candidats à un poste de chargé d’enseignement à durée indéterminée doivent être ressortissant d’un état membre de l’Union européenne.

Pour être classé au groupe de d’indemnité A1, les candidats doivent être détenteur :

  • d’un diplôme de bachelor* et de master* inscrits au registre des titres de formation.

Le recrutement au groupe d’indemnité A1 s’applique aux spécialités suivantes :

  • allemand, anglais, espagnol, français, histoire, italien, latin, luxembourgeois ;
  • biologie, chimie, géographie, mathématiques , physique ;
  • agronomie/techniques agricoles, architecture, électrotechnique, génie civil, géomètre, horticulture, mécanique, etc ;
  • communication, informatique, pédagogie, psychologie, sociologie, professions de santé : infirmier, sciences politiques, enseignement logopédique ;
  • sciences économiques et sociales ;
  • éducation artistique, éducation musicale, éducation physique.

Pour  être classé au groupe d’indemnité A2, les candidats doivent être détenteur :

  • d’un diplôme de bachelor* inscrit au registre des titres de formation.

Le recrutement au groupe d’indemnité A2 s’applique aux spécialités :

  • professions de santé : infirmier, secrétariat, éducateur gradué, gestion hôtelière.

Pour être classé au groupe de traitement d’indemnité B1, les candidats doivent être détenteur :

  • d’un brevet de maîtrise* ou d’un brevet de technicien supérieur*.

Le recrutement au groupe d’indemnité B1 s’applique aux spécialités :

  • métiers du bois, métiers de la toiture, métiers du métal, métiers de la coiffure, peintre-décorateur, installateur chauffage/sanitaire, électricien, électronicien, mécatronicien, mécanicien d’autos, carrossier, peintre/débosseleur, mécanicien de machines et matériels agricoles, boulanger-pâtissier, service-restauration, etc.

(*ou un diplôme/brevet reconnu équivalent)

Ils doivent en outre maîtriser les 3 langues administratives du pays, à savoir l'allemand, le français et le luxembourgeois.

Pendant les trois premières années de service, le chargé d'enseignement doit suivre une formation organisée par l’Institut de formation de l’éducation nationale (IFEN), sanctionnée par un contrôle des connaissances et par un rapport d’aptitude professionnelle.

Pour assurer des remplacements de courte durée (congé de maternité, congé parental…) qui ne peuvent être assurés ni par les fonctionnaires, candidats, stagiaires fonctionnaires, ni par les chargés de cours, les chargés d’éducation engagés à durée indéterminée et les chargés d’enseignement, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse peut recruter des chargés d’éducation à durée déterminée et à tâche complète ou partielle (75% ou 50%).

Les candidats à un poste de chargé d’éducation à durée déterminée doivent être ressortissant d’un état membre de l’Union européenne et remplir les mêmes conditions d’études prévues pour les chargés d’enseignement à durée indéterminée.

Ils doivent en outre maîtriser au moins 2 des 3 langues administratives du pays.

(Le groupe d’indemnité du chargé d’éducation à durée déterminée correspond cependant au maximum à celui de la personne remplacée, sans préjudice des conditions précitées.)

Le formulaire de candidature à un emploi de chargé d’éducation à durée déterminée et chargé d’enseignement à durée indéterminée dans un lycée ou lycée technique est téléchargeable ci-après.

  • Mis à jour le 13-09-2017