Éducation plurilingue pour les enfants de 1 à 4 ans

300-plurilingue2Les experts nationaux et internationaux le confirment : les enfants en bas âge sont capables d’apprendre plusieurs langues, de manière intuitive et naturelle.

Les études montrent en effet que le très jeune enfant fréquemment exposé à plus d’une langue développe une aisance par rapport à l’apprentissage des langues en général. L’enfant aura plus de facilités non seulement pour apprendre plusieurs langues, mais aussi pour développer ses compétences cognitives (comparer, analyser, hiérarchiser, …). Un avantage dont il bénéficiera tout au long de sa vie.

L’État veut saisir cette formidable opportunité et donner à tous les enfants les meilleures chances de départ, dans la vie comme dans l’école.

Pour soutenir les tout petits dans leur développement langagier, un programme d’éducation plurilingue a été introduit en octobre 2017 dans les crèches, au profit des enfants de 1 à 4 ans.

L’éducation plurilingue aura un impact durable sur le système éducatif. Elle fait entendre à votre enfant aujourd’hui les langues qu’il parlera demain et répond ainsi à un besoin concret, dans notre pays multiculturel et multilingue.

Mise en contact avec le luxembourgeois et le français, valorisation des langues parlées en famille

160-filchen-rightDestiné aux enfants de 1 à 4 ans, le programme d’éducation plurilingue est offert dans l’ensemble des services d’éducation et d’accueil (SEA),  prestataires du chèque-service accueil. Les assistants parentaux (AP) ne font pas partie de ce programme car ce mode d’accueil ne peut pas remplir les conditions requises à la mise en place de l’éducation plurilingue (1 personne pour 1 langue).

Tous les enfants de cette tranche d’âge sont mis en contact avec le luxembourgeois et le français. Les langues de la famille des enfants sont également valorisées.

Le contact précoce et quotidien avec le luxembourgeois et le français se fait de manière ludique, adaptée à l’âge et au rythme du tout-petit. Il stimule les potentialités du jeune enfant, naturellement curieux, sans le contraindre, dans le vécu quotidien (repas, promenade, …), le jeu, les comptines, etc.

Les langues parlées en famille ne sont pas pour autant négligées. Tous les enfants seront encouragés à s’exprimer dans leur langue, condition essentielle pour leur développement identitaire et langagier. Une telle valorisation éveille par ailleurs la curiosité et l’intérêt des jeunes enfants pour les différentes cultures et langues parlées dans leur entourage.

Un avantage pour tous les enfants

Le programme d’éducation plurilingue s’inscrit résolument dans la politique d’égalité des chances poursuivie par le gouvernement. Tous les enfants tirent avantage du programme, indépendamment de la langue qu’ils parlent à la maison.

Exposé dès le très jeune âge à la fois au luxembourgeois et au français, votre enfant a plus de possibilités et plus de temps pour prendre plaisir à écouter et à s’exprimer dans ces deux langues – et pour s’y habituer avant sa scolarisation.

Le luxembourgeois est un facteur d’intégration important. Grâce à une familiarisation précoce avec cette langue, les enfants qui n’ont que peu ou pas de contact avec le luxembourgeois à la maison l’apprendront plus vite. Ils acquièrent également une solide base pour l’alphabétisation en allemand à l’école fondamentale.

120-MeedchenLe contact quotidien et ludique avec le français permet aux enfants non francophones un accès plus naturel et décontracté à cette langue. Pour garantir cohérence et continuité, l’initiation au français est continuée au cycle 1 de l’école fondamentale, à travers des activités à caractère ludique. Tous les enfants en profitent, que ce soit leur premier contact avec cette langue ou qu’ils aient déjà bénéficié d’un encadrement plurilingue à la crèche. 

Mieux préparé à notre société et notre école plurilingues, l’enfant est ainsi mieux préparé à sa réussite!

20 heures d’encadrement gratuites

Pour garantir l’égalité d’accès au programme d’éducation plurilingue, tous les enfants de 1 à 4 ans qui fréquentent une structure d’accueil collectif bénéficient, à partir d’octobre 2017, d’un encadrement gratuit de 20 heures hebdomadaires, pendant 46 semaines par an.

Les jeunes enfants profitent ainsi, indépendamment du revenu de leurs parents, d’une offre éducative de qualité qui accorde une importance particulière au développement langagier.

120-starsParallèlement, le système du chèque-service accueil a été revu pour mieux l’adapter aux réalités des différentes situations familiales et soulager financièrement les parents lors des années les plus intenses de leur construction familiale.

Du personnel éducatif qualifié et disponible

L’éducation plurilingue dans les crèches est assurée par du personnel éducatif qualifié et spécialement formé.

Des formations initiales et continues sont offertes aux éducateurs et éducatrices pour les aider à se spécialiser dans l’acquisition des langues chez les très jeunes enfants.

120-ScheffPour donner au personnel éducatif le temps suffisant pour établir une relation de confiance avec votre enfant et lui proposer des situations de communication adaptées à ses besoins, l’État finance les ressources en personnel supplémentaires nécessaires aux services d’éducation et d’accueil prestataires du chèque service-accueil. L’augmentation équivaut à environ 10 % des heures prestées par le personnel avant la mise en place du programme d’éducation plurilingue.

Un conseil scientifique pour l’accompagnement du programme d’education plurilingue

120-DraachPour accompagner la mise en œuvre du programme d’éducation plurilingue entré en vigueur en octobre 2017, un conseil scientifique a été mis en place. Il rassemble 12 experts nationaux et internationaux de domaines divers comprenant la petite enfance, le plurilinguisme, le développement langagier et l’éducation plurilingue. Par leurs avis fondés et leurs critiques constructives, ils contribueront à développer la pratique éducative et à garantir la pertinence et la cohérence des efforts.

  • Mis à jour le 19-04-2018