Examens de fin d'études

Les études se clôturent par un examen de fin d'études ("bac") donnant accès aux études supérieures.

Enseignement secondaire

À la fin de la classe de 1re, l’élève se soumet à un examen en vue d’obtenir le diplôme de fin d’études secondaires. Ce diplôme donne accès aux études supérieures dans toutes les disciplines.

La note finale de chaque branche d’examen se compose pour un tiers de la note de l’année et pour deux tiers de la note d’examen.

Chaque candidat doit, en plus des épreuves écrites, se soumettre à trois épreuves orales. L’épreuve orale compte pour un quart dans le calcul de la note de l’examen de la branche donnée.

Les modalités de l’examen sont décrites de façon détaillée dans la brochure Examen de fin d’études secondaires - 2017 destinée aux élèves (mise à jour du 2 décembre 2016).

Enseignement secondaire technique

À la fin de la classe de 13e, l’élève se soumet à des épreuves en vue d’obtenir le diplôme de fin d’études secondaires techniques. Ce diplôme permet d’entrer dans la vie active ou bien de poursuivre des études supérieures (universitaires et supérieures non-universitaires).

Pour chaque division et section du régime technique, les branches d’examen, les coefficients des différentes branches, les épreuves orales, les branches fondamentales, les dispenses sont définies par un règlement grand-ducal.

Les modalités par division et par section sont décrites dans les brochures remises aux candidats à l’examen.

Ces dispositions s’appliquent également aux épreuves de l’examen de fin d’études secondaires techniques du régime de la formation de technicien - ancien régime.

Organisation

Deux sessions sont organisées, en juin et en septembre. Les candidats sont tenus de se présenter aux épreuves de la première session. Pour être admis à l’examen, les élèves doivent avoir suivi régulièrement et de façon continue les cours et avoir composé dans toutes les branches prévues au programme. Ils doivent en outre rédiger une demande d’admission à l’examen.

Les candidats refusés aux épreuves de la première session sont autorisés à se présenter aux épreuves de la deuxième session de la même année à condition d’avoir une moyenne pondérée des notes de l’année supérieure ou égale à 36 points et d’introduire une nouvelle demande.

  • Mis à jour le 03-03-2017