Offre scolaire

Plus de 41000 élèves fréquentent les établissements publics et privés appliquant les programmes de l'Éducation nationale, au sein de

  • 37 lycées publics ;
  • 5 lycées privés ;
  • une École nationale pour adultes ;
  • 2 centres nationaux de formation professionnelle continue (CNFPC) ;
  • un Centre socio-éducatif de l’État (CSEE) ;
  • un Centre de logopédie.

L’offre scolaire se diversifie de plus en plus, afin de répondre au mieux à la diversité des élèves et à leurs besoins.

Offre publique

37 lycées publics et 5 lycées privés appliquent le programme officiel du ministère pour les contenus enseignés, l'évaluation, l'organisation du temps scolaire, etc. La plateforme numérique www.mengschoul.lu, le document Offre scolaire 2018-2019, mis à jour chaque année, et la brochure Que faire après le 4e cycle de l’enseignement fondamental ? précisent les offres propres à chaque établissement.

Chaque lycée peut, dans le cadre de son autonomie, proposer une approche pédagogique, des classes ou des mesures spécifiques correspondant aux besoins et aux attentes de ses élèves.

Enseignement secondaire classique (ESC)

L’enseignement secondaire classique est une formation générale d’une durée de 7 ans. Il a pour objectif de transmettre des connaissances générales dans les domaines des sciences humaines et de la littérature, des mathématiques et des sciences naturelles. Il prépare aux études supérieures et universitaires et est sanctionné par le diplôme de fin d’études secondaires classiques.

Il est structuré en

  • classes inférieures (7e, 6e, 5e) ;
  • classes supérieures (4e à 1ère).

À partir de la classe de 6e les élèves peuvent choisir entre l’anglais, le latin et le chinois (l’option chinoise est offerte uniquement à l’Athénée de Luxembourg). À partir de la classe 5e, tous les élèves suivent également des cours d’anglais.

À la fin de la 4e, les élèves s’orientent dans l’une des 8 sections suivantes :

  • section A : langues ;
  • section B : mathématiques-informatique ;
  • section C : sciences naturelles-mathématiques ;
  • section D : sciences économiques-mathématiques ;
  • section E : arts plastiques ;
  • section F : sciences musicales ;
  • section G : sciences humaines et sociales ;
  • section I : informatique et communication.

esc

Enseignement secondaire général (ESG)

L’enseignement secondaire général, d’une durée de 7 ans est sanctionné par le diplôme de fin d’études secondaires générales. Celui-ci confère les mêmes droits que le diplôme de fin d’études secondaires classiques et permet d’entrer dans la vie active ou bien de poursuivre des études supérieures (universitaires et non-universitaires).

L’enseignement secondaire général est structuré en :

  • classes inférieures (7e, 6e, 5e) qui sont proposées dans la voie d’orientation ou dans la voie de préparation ;
  • classes supérieures (4e à 1re).

La voie de préparation est organisée suivant un enseignement par modules qui permet à chaque élève d’avancer à son rythme.

Selon la décision de promotion, à la fin de la classe de 5e générale de préparation les élèves peuvent continuer leur parcours :

  • en formation professionnelle de base ou initiale ;
  • en classe de 5e adaptation ;
  • en classe d’initiation professionnelle.

Selon la décision de promotion,  à la fin de la classe de 5e générale d’orientation (ou 5e générale d’adaptation) les élèves peuvent continuer leur parcours soit dans la formation professionnelle initiale, soit dans une des cinq divisions suivantes :

  • division administrative et commerciale ;
  • division des professions de santé et des professions sociales ;
  • division technique générale ;
  • division artistique ;
  • division hôtelière et touristique.

Chaque division peut comprendre plusieurs sections.

Dans toutes les divisions, l’élève se soumet après la classe de 1re à un examen de fin d’études en vue de l’obtention du diplôme de fin d’études secondaires générales.

180313-classes-sup-esg

Quatre lycées offrent des formations dans des domaines bien précis : l'École d'hôtellerie et de tourisme du Luxembourg, le Lycée technique agricole, le Lycée technique pour professions éducatives et sociales et le Lycée technique pour professions de santé.

Enseignement européen

Plusieurs écoles publiques internationales, qui font partie intégrantes de quatre lycées publics, fonctionnent selon les programmes, les critères de promotion et les grilles horaires du système des écoles européennes. Elles sont ouvertes à tous les élèves, sans frais d’inscription. Elles proposent l’enseignement secondaire européen (7 années), en sections francophone, anglophone et germanophone, qui débouche sur le Baccalauréat européen. Il s'agit des écoles suivantes :

Les autres sections, relatives aux langues maternelles des pays membres de l’Union Européennes, sont offertes dans des écoles européennes qui ne relèvent pas du système éducatif public.

Enseignement britannique

L’International School Michel Lucius (LML) propose des classes anglophones qui mènent aux diplômes britanniques (International General Certificate of Secondary Education (IGCSE), Advanced Subsidiary level (AS-levels) et Advanced level (A-levels).

Enseignement international

L’enseignement secondaire international est une formation de 7 ans. Les deux dernières années correspondent à la 1re et 2e année du programme du baccalauréat international.

L’accès au baccalauréat international  est proposé au Lycée technique du Centre (BI en français), à l’Athénée de Luxembourg (BI en anglais) et au Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette. (BI en anglais). Il s'agit d'un bac classique offert dans 143 pays du monde qui est reconnu par la loi luxembourgeoise comme équivalent au diplôme de fin d’études secondaires. (voir aussi la rubrique Scolarisation des élèves étrangers)

Enseignement germano-luxembourgeois

Le Lycée germano-luxembourgeois de Schengen  propose une offre binationale et transfrontalière qui combine des éléments des systèmes éducatifs allemand et luxembourgeois. L’enseignement germano-luxembourgeois conduit à un diplôme du système allemand (“allgemeine Hochschulreife”) et au diplôme luxembourgeois de fin d’études secondaires.

Plus d'infos ici

Offres spécifiques en langues

« Allemand langue étrangère » (ALLET) : ces classes accueillent des élèves aux classes inférieures (7e à 5e) ayant un très bon niveau en français et en mathématiques, mais certaines faiblesses en allemand. L’enseignement de l'allemand y est renforcé. 

« Français PLUS » : ces classes s'adressent aux élèves qui ont un bon niveau général, mais qui présentent des lacunes en français. En classe de 7e, 6e, et 5e, les élèves suivent des leçons de français supplémentaires en guise de soutien au cours normal.

« Classes à langue véhiculaire française » (LVF): dans ces classes, toutes les disciplines sont enseignées en français. L’allemand y est enseigné au même niveau que dans les classes régulières. Cette offre s’adresse à des élèves issus de l’école fondamentale luxembourgeoise, mais préférant les apprentissages en français.

« Classes d’accueil et classes d’insertion »: ces classes s’adressent aux élèves de 12 à 15 ans arrivant au pays mais ne maîtrisant pas ou peu les langues de l'enseignement luxembourgeois. Ils y suivent un enseignement intensif en français ou en allemand et des cours d’initiation au luxembourgeois. (voir aussi la rubrique Scolarisation des élèves étrangers)

« Classes à régime linguistique spécifique »: ces classes supérieures de l’enseignement secondaire général s'adressent aux élèves maîtrisant le français, mais n'ayant pas des connaissances suffisantes en allemand. 

Pour plus d'infos, voir aussi la rubrique Scolarisation des élèves étrangers.

Autres offres spécifiques

« Classes d'insertion pour jeunes adultes » (CLIJA) : ces classes s'adressent aux jeunes à partir de 16 ans, récemment arrivés au pays.

« Trouble spécifique du développement du langage » (TSL) : ces classes de 7e, 6e, 5e du Lycée technique du Centre s'adressent aux élèves dysphasiques.

« Cours d’orientation et d’initiation professionnelle » (COIP) : ces classes sont organisés par les Centres nationaux de formation professionnelle continue (CNFPC à Esch-sur-Alzette et Ettelbruck). Les cours s’adressent aux élèves âgés de plus de 18 ans qui ne remplissent pas les conditions pour accéder  à la formation professionnelle ou ne disposent pas des compétences nécessaires pour accéder au marché de l'emploi et/ou qui ont quitté prématurément l'école.

Structures alternatives

Ces structures de l’enseignement secondaire classique et secondaire général public bénéficient d'un statut particulier à des fins d'innovation pédagogique, tout en offrant les mêmes programmes et préparant aux mêmes diplômes que les lycées traditionnels.

  • le Lycée Ermesinde, école à plein temps ;
  • le Schengen-Lycée ou "Deutsch-Luxemburgisches Schengen-Lyzeum", établissement binational transfrontalier à Perl en Allemagne ;
  • le Sportlycée, pour des élèves exerçant un sport à haut niveau ;
  • l'École nationale pour adultes, pour des adolescents et jeunes adultes qui ont abandonné l’école sans certification reconnue, ou qui n’ont pas trouvé de place d’apprentissage tout en remplissant les conditions pour accéder à une formation professionnelle.

2e voie de qualification

La 2e voie de qualification relève de la formation des adultes et de la formation professionnelle. Elle s’adresse à des personnes qui n’ont pas terminé leurs études initiales et qui souhaitent acquérir une formation de base, un diplôme de l’enseignement secondaire général, un diplôme de l’enseignement secondaire classique ou un diplôme/certificat de la formation professionnelle. Pour l’enseignement secondaire classique, des cours à distance sont offerts sur le portail eBac.

Offre privée

Cinq établissements privés, subventionnés par l’État, appliquent les programmes officiels :

Cinq établissements, également subventionnés par l’État mais dans une moindre mesure, appliquent un autre programme :

Les écoles européennes (EE) accueillent principalement les enfants des fonctionnaires européens et leur offrent un enseignement complet dans leur langue maternelle. Cette formation débouche sur le Baccalauréat européen. Des enfants d’autres institutions intergouvernementales ou de sociétés privées ayant conclu un accord spécial peuvent aussi être admis. D’autres enfants peuvent être également admis dans la limite des places disponibles, moyennant le paiement de droits de scolarité.

  • Mis à jour le 16-11-2018