Centre pour enfants et jeunes présentant un trouble du spectre de l’autisme (CTSA)

Le Centre pour enfants et jeunes présentant un trouble du spectre de l’autisme (CTSA) reprend les anciennes missions de l’Institut pour enfants autistiques et psychotiques (IEAP) auxquelles s’ajoutent de nouvelles missions en tant que centre de compétences.

Pour qui ?

Le CTSA prend en charge les enfants et jeunes présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Cette nouvelle terminologie, « Trouble du spectre de l’autisme », regroupe les conditions qui étaient connues sous les noms d’autisme, syndrome d’Asperger, trouble envahissant du développement (TED) non spécifié et trouble désintégratif de l’enfance.

Le TSA est une condition neurodéveloppementale dont les caractéristiques peuvent changer au cours du développement de la personne aussi bien en nature qu'en intensité, et ce même à l'âge adulte. Les difficultés qui y sont reliées envahissent de nombreux domaines du fonctionnement de la personne.

Les caractéristiques de l'autisme peuvent être classées en trois catégories qui touchent la capacité à communiquer, à entrer en relation avec les autres ainsi que le comportement et les intérêts restreints et stéréotypés.

Le trouble du spectre de l’autisme peut apparaître de façon plus évidente au moment de l’entrée à l’école, lorsque les relations sociales se complexifient.

Comment ?

Au CTSA, la prise en charge de l’enfant ou du jeune atteint d’un TSA est globale : elle se fonde sur une approche éducative, comportementale et développementale, qui tient compte de toutes les compétences et des problèmes spécifiques de l’individu, en vue de l’élaboration d’un programme éducatif, rééducatif et scolaire individualisé.

Des éléments de différentes approches éducatives et psychopédagogiques sont appliqués. Les priorités sont mises sur :

  • un environnement sécurisant (clair, stable, et visible) ;
  • une anticipation des surprises et des changements ;
  • une minimisation des transitions ;
  • le respect du rythme individuel ;
  • l’utilisation de matériel structuré et adapté ;
  • la mise en place d’aides visuelles ;
  • la routine quotidienne (schéma journalier) ;
  • une prise en charge individuelle, adaptée aux besoins spécifiques de chacun.

Le Centre est structuré en 4 unités.

L’unité d’enseignement organise la scolarisation mixte (classe régulière et classe du CTSA) et à temps plein ainsi que l’intervention spécialisée en ambulatoire dans les écoles fondamentales et les lycées.

Il existe plusieurs classes de cohabitation, c’est-à-dire des classes installées dans un bâtiment de l’enseignement ordinaire, ce qui rend possibles les interactions avec les autres élèves.

L’équipe multidisciplinaire spécialisée de l’unité de diagnostic, de conseil et de guidance remplit les missions suivantes :

  • suivi des élèves et des familles ;
  • organisation de tables rondes avec les parents ;
  • réalisation du diagnostic spécialisé ;
  • conseil et guidance ;
  • information, formation des professionnels et regroupement entre pairs ;
  • sensibilisation ;
  • collaboration avec la Commission nationale d’inclusion et les commissions d’inclusion ;
  • contact et coopération avec d’autres services impliqués.

L’unité de rééducation assure :

  • les interventions et la rééducation dans les classes du CTSA  et dans les classes de l’école fondamentale et du lycée ;
  • la participation au diagnostic, bilans, conseil.

La quatrième unité gère les questions administratives et techniques.

Par qui ?

L’unité d’enseignement se compose de :

  • pédagogues ;
  • pédagogues curatifs (« Heilpädagoge ») ;
  • instituteurs spécialisés dans la scolarisation des élèves à besoins éducatifs spécifiques ;
  • éducateurs gradués ;
  • éducateurs ;
  • éducateurs-instructeurs (imprimerie, etc.) ;

L’unité de diagnostic, de conseil et de guidance réunit :

  • des psychologues ;
  • des pédagogues ;
  • une assistante sociale ;
  • un enseignant ;
  • des éducateurs gradués ;
  • des éducateurs ;
  • des rééducateurs ;
  • un médecin spécialisé en psychiatrie infanto-juvénile en tant que consultant externe ;

L’unité de rééducation comprend des orthophonistes, des psychomotriciens et d’autres thérapeutes.

  • Mis à jour le 25-09-2018