Orientation scolaire et professionnelle

À différents moments de sa vie, l'élève doit pouvoir choisir la voie qui lui convient, pour ses études et formations ou ses futures activités professionnelles.

Deux définitions de l’orientation sont au cœur de la politique actuelle en la matière :

 « L'orientation se réfère à une série d'activités qui permettent au citoyen, à tout moment de sa vie, d'identifier ses capacités, ses compétences et ses intérêts, de prendre des décisions éclairées en vue du choix de ses études et formations ainsi que de ses activités professionnelles et ceci avec le souci conjoint de servir l’épanouissement de sa personne et le développement de la société. » (FORUM Orientation)

« L’orientation accompagne et met en valeur une éducation tout au long de la vie et aide les individus à éviter ou à raccourcir les périodes de chômage. Une orientation scolaire et professionnelle de haute qualité ne se contente pas d'aider seulement au développement personnel et aux chances d'obtention d'un emploi d'un individu, elle contribue dans son ensemble à un développement social et économique plus large et plus soutenu. » (Association internationale de l’orientation scolaire et professionnelle)

Dans le système éducatif luxembourgeois, des étapes précises ponctuent l’orientation. À l’école fondamentale, une première orientation se fait, à la fin du cycle 4, entre l’enseignement secondaire classique et l’enseignement secondaire général (voir Passage de l’enseignement fondamental à l’enseignement secondaire classique et secondaire général).

Puis, au lycée, les élèves sont amenés, en fonction de leurs résultats et de leurs intérêts, à choisir leur spécialisation. Chaque établissement est tenu à élaborer une démarche d'orientation afin d'aider chaque jeune à faire les choix pertinents qui correspondent à son profil et qui lui assurent un maximum de chances de réussite. D’autres services peuvent également être consultés, de façon complémentaire. La plupart d’entre eux sont regroupés au sein de la Maison de l’orientation.

Les lycées prennent en charge leurs élèves au niveau de l’orientation scolaire et professionnelle.

Chaque lycée doit mettre en oeuvre un plan de développement de l’établissement scolaire (PDS), dans lequel il définit, entre autres, une démarche d’orientation adaptée à sa population scolaire. Celle-ci vise à aider chaque jeune à faire les choix pertinents qui correspondent à son profil et qui lui assurent un maximum de chances de réussite.

L’orientation au lycée

Tout au long des études secondaires, une série d’activités d’orientation, d’information et de conseil sont proposées dans les lycées ainsi qu’au niveau national et régional :

  • au niveau de l’information et du conseil :
    • des publications et matériaux d’information ;
    • des sites web ;
    • des informations sur l’enseignement supérieur et le marché de l’emploi ;
    • des évènements tels que la foire de l’étudiant ;
    • des sessions d’information pour les élèves et parents d’une classe ou d’un lycée ;
    • des discussions avec des diplômés de différentes filières d’études.
  • au niveau de l’accompagnement et de l’élaboration des projets de formation :
    • des projets pédagogiques réalisés dans une classe ou dans toutes les classes d’une même année ;
    • des programmes de tutorat dans certains lycées ;
    • l’éducation des choix ;
    • les consultations individuelles ;
    • un accompagnement individuel, des tests psychologiques et l’élaboration de projets professionnels.

En parallèle, les compléments aux bulletins dans les classes inférieures aident les élèves à prendre conscience de leurs compétences et de leurs potentiels.

Certaines activités sont plus particulièrement axées sur les choix professionnels :

  • les stages en entreprise, notamment à la fin de la classe de 5e de l’enseignement secondaire général ;
  • l’information et la sensibilisation sur les métiers et professions :
    • un centre de documentation sur les métiers et professions (BiZ – Beruffsinformatiouns-Zentrum) ;
    • des sites web (ex. www.anelo.lu);
    • des évènements (ex. Girls’ Day-Boys’ Day) ;
    • des discussions avec des représentants d’entreprises ou des diplômés des différentes professions ;
    • des mini-stages (ex. Job Shadow Day) ;
    • des visites d’entreprise ;
    • le développement de l’esprit d’entreprise (Jonk Entrepreneuren).

SePAS des lycées et CePAS

cepas_luAu sein de chaque lycée, il existe un Service psycho-social et d'accompagnement scolaires (SePAS), composé d’une équipe pluridisciplinaire (psychologues, assistants sociaux, éducateurs gradués, professeurs-orienteurs). Ses activités portent sur la prise en charge psychologique, psychopédagogique et sociale de l’élève, la prévention (des toxicomanies, de la violence, du SIDA, décrochage scolaire, etc.), la médiation entre les partenaires de l’école (élèves, parents, professeurs, instances officielles…).

Les SePAS collaborent étroitement avec des intervenants externes afin de favoriser l’insertion dans le monde du travail et un bon ancrage du jeune dans la réalité sociale.

Les SePAS sont soutenus par le Centre psycho-social et d'accompagnement scolaires (CePAS).

Antennes locales pour jeunes (ALJ)

Les Antennes locales pour jeunes (ALJ) font partie du Service national de la jeunesse (SNJ) et ont pour mission de soutenir les jeunes au niveau de leurs transitions entre vie scolaire et vie active. Elles sont réparties sur 12 sites à travers le pays ce qui permet d’être près des jeunes et de leurs réalités. Les collaborateurs sont spécialisés dans l’accompagnement des jeunes et dans la mise en œuvre de programmes permettant un retour à une activité.

Son action s’adresse aux jeunes qui

  • sont encore scolarisés, mais qui sont sur le point de quitter l’établissement scolaire sans avoir de solution concrète ;
  • ont quitté le système scolaire sans diplôme.

 Ainsi, l’ALJ propose aux jeunes :

  • du conseil et de l’information sur les offres de formations et la vie professionnelle ;
  • un accompagnement individuel en vue d’une intégration aux études ou à la vie professionnelle ;
  • des alternatives à l’inactivité.

Les offres des ALJ en détail.

Service volontaire du SNJ

Le Service volontaire permet à des jeunes âgés de moins de 30 ans de s’investir dans un projet concret et d’intérêt général. C’est une opportunité d’apprentissage et d’orientation par l’expérience pratique, qui représente un engagement à temps plein pour une durée déterminée. La durée minimale est de 3 mois alors que la durée maximale ne peut dépasser en principe les 12 mois. Pour certains programmes, les activités se déroulent au Luxembourg (SVO, SVCi), pour d’autres en Europe et même au-delà.

Centre de documentation et d'information sur l'enseignement supérieur (CEDIES)

cedies-internetService du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le CEDIES s’adresse aux lycéens, aux futurs étudiants, aux étudiants et aux personnes qui souhaitent reprendre des études supérieures.

Son service Informations universitaires informe sur les études supérieures et les métiers, les conditions d'admissions et procédures d'inscriptions aux universités.

Son service Aides financières gère les aides financières de l’État pour études supérieures.

Service d’orientation professionnelle de l’ADEM (ADEM-OP)

Le Service d’orientation professionnelle de l’Agence pour le développement de l’emploi propose des entretiens d’orientation et des séances d’information collectives en faveur des jeunes et adultes en vue de choisir un métier adapté. Il gère le Centre d'Information professionnelle / BiZ - Beruffsinformatiouns-Zentrum, qui met à disposition un large éventail de médias. L’Adem-OP est également responsable pour le placement en apprentissage initial/apprentissage pour adultes.

La Maison de l’orientation

La Maison de l’orientation rassemble en un même lieu à Luxembourg la plupart des services de l’État en charge de l’orientation, facilitant ainsi l’accès aux  informations et à un soutien individualisé.

  • Le Centre psycho-social et d’accompagnement scolaires (CePAS) prend en charge les élèves qui nécessitent un accompagnement et un soutien psycho-social diversifiés et a développé différents outils (ateliers, espaces créatifs, groupes d’intervention, méthodes d’apprentissage alternatives, etc.) au service du bien-être des élèves dans leur environnement scolaire.

Tél. : (+352) 247-75910
E-mail : info@cepas.lu

Tél. : (+352) 247-85480
E-mail : info.op@adem.public.lu

Bureau régional Luxembourg :
Tél. : (+352) 247-75941, (+352) 247-75942, (+352) 247-75943, (+352) 247-75944
E-mail : alj@men.lu

  • Le Service national de la jeunesse facilite l’acquisition d’une expérience pratique dans le cadre du Service volontaire des jeunes.

Antenne Centre Tél. : (+352) 247-86481, (+352) 247-86480
E-mail : secretariat.transitions@snj.etat.lu

Tél. : 247-85277
E-mail : casna@men.lu

  • Présents dans le même espace, l’Anefore renseigne sur les programmes européens d’éducation et de formation, la FAPEL sur la coopération des parents d’élèves avec les écoles.
  • Mis à jour le 13-11-2017