Promotion de la santé et du bien-être

La promotion de la santé ne se limite pas à la santé physique et psychique des élèves et des enseignants  mais englobe tout un ensemble de concepts, de mesures et d’activités qui favorisent le bien-être des acteurs scolaires et touche des domaines aussi variés que

  • le climat et la culture scolaires ;
  • l’éducation affective et sexuelle ;
  • l’alimentation et la promotion de l’activité physique ;
  • la prévention de la toxicomanie.

À travers la Division de l’innovation pédagogique du SCRIPT (Service de coordination de la recherche et de l'innovation pédagogiques et technologiques), le ministère de l’Éducation nationale coordonne toute une gamme d’activités scolaires et parascolaires : interventions en classe, projets, campagnes, d’études nationales, conférences, etc.

Activités physiques des enfants en bas âge (0-5 ans) - Bonnes pratiques au Luxembourg

Concept CARAT pour le climat scolaire

Le climat scolaire, c’est l’ambiance dans laquelle les élèves et leurs enseignants et éducateurs évoluent au quotidien. Il se décline en 5 dimensions, qui sont comme les facettes d’un diamant :

  • renforcer les individus ;
  • assurer la cohésion de la communauté scolaire ;
  • organiser l’espace et le temps ;
  • développer les relations avec le monde extérieur à l’école ;
  • développer l’enseignement et l’apprentissage.

Ces dimensions peuvent être réalisées par un certain nombre de moyens :

  • la promotion de la santé ;
  • l’éducation aux médias ;
  • l’éducation culturelle ;
  • l’éducation à la citoyenneté ;
  • l’éducation au développement durable ;
  • la gestion de l’hétérogénéité.

Ce concept (CARAT) est en cours d’approfondissement au sein de la Division de l’innovation pédagogique. Son objectif est de fournir aux écoles un cadre global pour le bien-être scolaire.

Exemples de projets

Stop-Mobbing

Afin de répondre aux cas difficiles et urgents de « mobbing » à l’école fondamentale entre élèves, une cellule d’intervention « stop-mobbing » a été mise en place en 2013 par le ministère. Elle intervient à la demande du titulaire de la classe.

Prévention de la violence

Depuis l’année scolaire 1999/2000, la médiation par les pairs, « Peer-Mediation im Schulalltag », permet de gérer autrement les conflits dans les lycées. Ce projet est coordonné par le ministère et le Service national de la jeunesse.

Prévention des toxicomanies

Afin de prévenir les addictions, de nombreuses activités sont menées dans les écoles fondamentales et les lycées (ExtraTour Sucht-aktiv, Limitiert?!, ...auf Zack, DVD et dossier pédagogique autour de la pièce de théâtre « Nach emmer allcool », etc.). Elles visent à :

  • renforcer la personnalité des jeunes ;
  • leur transmettre les informations adaptées à leur âge sur les substances psychoactives ;
  • les aider à faire la différence entre une addiction et le plaisir ainsi qu’entre les substances psychoactives légales et illégales.

Prévention du SIDA

Des campagnes d‘information (matériel didactique, théâtre, etc.) sont organisées avec la Croix-Rouge luxembougeoise (Aidsberodung) et Médecins sans Frontières.

Éducation affective et sexuelle

Un groupe interministériel (ministères de la Santé ; de la Famille et de l’Intégration ; de l’Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse ; de l’Égalité des Chances) élabore, avec le Planning Familial et 4motion asbl, une stratégie pour la promotion de la santé affective et sexuelle.

  • Mis à jour le 16-10-2019