Directions de région

L’inspection de l’enseignement fondamental est structurée en quinze directions de région, gérées par des équipes de composées d’un directeur et de deux à quatre adjoints. Elles assument les missions de gestion et surveillance pédagogique des écoles – mais aussi la coordination de la prise en charge des enfants à besoins spécifiques.

Les directions de région sont réparties dans tout le pays selon un découpage qui prend en compte le nombre d’élèves, le nombre d’enseignants, d’écoles, de communes, les distances entre les écoles …

carte_directions

Implantées au niveau régional, les directions de région peuvent répartir les ressources pédagogiques et les effectifs au plus près du besoin des écoles et de la population locale. La structure régionale permet aussi un meilleur échange d’expérience et d’information entre les écoles, au profit d’un meilleur développement de la qualité scolaire.

Au sein de la direction de région, un directeur adjoint est responsable de la prise en charge des enfants à besoins spécifiques. Les équipes de soutien des élèves à besoins éducatifs particuliers ou spécifiques (ESEB) – auxquelles sont partiellement intégrées les anciennes équipes multi-professionnelles – sont rattachées aux directions de région. Le directeur adjoint dirige aussi la commission d’inclusion scolaire.

Grâce à la répartition des missions au sein de l’équipe de direction, qui assure une meilleure visibilité, mais aussi à la collaboration avec d’autres services du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, les directions de région ont vocation à devenir un point de contact, un guichet unique dans chaque région pour tous les interlocuteurs de l’École fondamentale.

Les missions des directions de région

Dans le détail, les directions de région sont en charge de

  • la gestion administrative et la surveillance pédagogique des écoles de leur région ;
  • la consultation et l’accompagnement des professionnels ;
  • l’insertion professionnelle des jeunes enseignants et éducateurs ;
  • la gestion des relations entre le personnel enseignant à l’intérieur des écoles et les relations des domaines école-élève et école-parents.

Ensemble avec les présidents des comités d’école, les directions de région

  • déterminent les grands axes des mesures de développement scolaire ;
  • organisent les mesures d’inclusion scolaire ;
  • suivent la mise en œuvre des plans de développement scolaire ; et
  • déterminent les priorités en matière de développement professionnel des acteurs.
  • Mis à jour le 13-09-2017